~ Friendship Beyond The Age ~

Transportez-vous au temps des Maraudeurs et venez y incarner un personnage de la saga de J.K. Rowling ou bien, créez vous un nouveau personnage.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé

Aller en bas 
AuteurMessage
Pr. McGonagall
Professeur de Métamorphose
avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Jeu 28 Mai - 21:48

13h45, 4 Octobre 1976


James Potter et Sirius Black venaient de quitter le bureau de leur professeur principale en retenant du mieux qu'ils pouvaient leur fou rire. Les deux salopiots avaient maltraités les cheveux d'un de leurs camarades, un certain Alec Wheeler - un garçon de septième année atteint de trouble de la personnalité selon Minerva.

* Lorsqu'on vous demande lequel de ses profils le met plus en valeur que le soleil lui-même et que l'on assure ensuite que l'on a été engendré par ce même astre afin de se faire aimer de tous parce qu'il est je cite "divinement beau, Madame vous clignez de l'oeil vous aussi êtes éblouit par ma splendeur" on ne peut en effet qu'avoir un léger problème au cerveau. A force d'être éblouit le sien à certainement du finir par crâmer je ne vois pas d'autres explications logique *

Certes. Ou alors il faut tout simplement s'appeler Alec Wheeler. Cette justification suffit largement. Bref où en étais-je ? Ah oui, P & B ! Les deux Gryffondor avaient joué un mauvais tour au Poufsouffle: il avait mis de la colle extra forte moldu dans les cheveux blond de Alec et celui-ci avait piqué une crise d'hystérie. Le pauvre garçon était dans un tel état de choc qu'on avait dû le transporter d'urgence à l'infirmerie et que Madame Pomfresh avait presque dû l'assomer pour le calmer. Il était convaincu que sa magnifique chevelure allait disparaître pour le laisser chauve. Et il avait réclamé justice. Le professeur de Métamorphoses avait demandé à ce qu'on l'amène jusqu'à son bureau lorsqu'il se serait un peu calmé.
P & B n'étaient vraiment que deux morveux en mal de gloire. Ils étaient pourtant les plus populaires de Poudlard ! Pour le coup McGonagall regrettait presque d'avoir empêcher Rusard de pendre Potter par les chevilles et de le laisser déssécher. Et il n'aurait pas été juste que Black goûte seul à ce châtiment. Quoique.

Minerva se massa les tempes et jeta un coup d'oeil à la pendule. Il serait bientôt 14h et le professeur avait encore trois élèves à recevoir dans son bureau avant la fin de la journée. Elle avait convoqué Remus Lupin pour lui demander si son insigne de préfet ne servait qu'à mettre en valeur sa tenue ou si il en avait vraiment compris le sens. Son manque de réaction face aux méfaits de ses amis exaspérait Minerva au plus haut point. Ensuite il y avait Ewen Seht. C'était la deuxième fois qu'il se passait des évènements étranges lorsqu'ils se trouvaient dans les parages et Dumbledore avait demandé à Minerva de lui parler. Soit.
Le dernier élève était de la pire éspèce: Gaby Wallace. Une chipie qui ne lui avait toujours pas rendu son devoir. Evidemment, Minerva allait lui demander quand la jeune fille comptait réagir et lui remonter les bretelles mais elle hésitait aussi quant à l'obliger à rédiger son devoir là, juste devant elle. C'était une idée à ne pas négliger.

En tout cas Minerva McGonagall attendait que l'un des trois élèves daigne se montrer, Gaby essairait sûrement de feinter mais cette fois Minerva l'attendrait au tournant. Elle se versa tranquillement une tasse de thé lorsqu'on frappa à la porte.

" Entrez " aboya-t-elle. Elle jaugea l'individu de la tête aux pieds et puis désigna la chaise du menton: " Asseyez-vous "

[ HRP: Avis à celui qui se sentira motivé ! ^^ Vous pouvez aussi arriver à plusieurs c'est comme vous le sentez ! ]


Dernière édition par Pr. McGonagall le Ven 29 Mai - 21:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argus Rusard
Congierge tyranique
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 29
Amis : Miss Teigne ca compte ?
Déteste : Les éléves, certains Prof et les sorciers
Age : 20 ans (Omg j'avais meme pas capté XD)
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Jeu 28 Mai - 22:35

Alors la Rusard était furieux de chez furieux. Il sorti de son bureau comme un demen, son balai fetiche a la main, le visage cramoisi et congestioné, tremblant de fureure. Il claqua la porte derriere lui ce qui faillit couper Miss Teigne en deux. Cette derniere perdi quand meme trois poils de queue et faillit uriner sur le tapis a cause de la frayeur subit. Mais elle ne le fit pas remarquer a son maitre.

1) Par ce que c'est son maitre
2) Par devotion a son maitre, si il avait tenter de la couper en deux c'était justifié, car son Maitre possedait la connaisance infini.
3) Par ce que son maitre est enervé
4) Par ce qu'il est sexy quand il est enervé

Il trotinna donc vers le hall, faisant claquer son balai sur le sol a un rythme éfrainé, marmonnant dans sa barbe des projets obscures et incohérent. Mais l'idée de "trucider Potter" revenait assez regulierement.
Il croissa un eleve est lui hurla le fond de sa pensée, heureux de hurler au monde ses sentiments :

" CA VA PAS CE PASSER COMME CA !!! "

Il n'eut que pour reponse un hochement de tete frenetique et l'eleve blanc comme un linge ( un premiere année vu la taille ) deguerpi sans demander son reste.

" Petit mal autru ! Si j'avais le temps je t'enseignerai a dire " Oui Monsieur ! " ! Tu merrite de passer deux nuits dans du formol !!! "

Il donna un coup de pied rageur dans la balustrade de l'escalier mais loin de le calmer cela ne fit qu'empirer sa mauvaise humeur. Vous l'avez comprit Rusard vient de se fracasser le gros orteille contre le marbre.

" POTTER J'AURAI TA PEAU "

Et pour ce venger il tapa l'escalier mais cette fois ci avec son balai, ... solution mois spectaculaire mais moins dangereuse. Il reprit sa course et arriva enfin devant le bureau de Minerva. Il toqua deux fois a la porte avec son balai, juste pour la forme car il n'attendit pas de savoir si oui ou non le professeur etait la. Il rentra en trombe ferma la porte frappa la sol de son balai et commenca son explication :

" Potter ma volé mon balai ! ... "

Mais il n'eut pas le temps de continuer pour tenter d'expliquer son introduction vasseuse, ( Oui Rusard a mit un peu de temps quand meme a s'apercevoir que le Balai de Potter le Crapaud n'était plus dans son bureau ), qu'un toctoc timide se fit entendre, la porte s'entrouvrit doucement et un garcon au cheveux chatain clair entra dans la piece d'un pas mal assuré. Le fait de voir Rusard dans la meme piece que Minerva ne fit qu'acroitre son inquietude, et son regard passa de l'un a l'autre rapidement pour finalement se posser sur Minerva a qui il lanca un regard interogatif et demanda timidement d'une voix douce :

" Vous voullez me voir Professeur ? "

_________________
- Eléve dans des couloirs !!!! *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewen Seht
6émes Année
6émes Année
avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Age : 15 ans
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Ven 29 Mai - 19:51

*Rah bordel pourquoi je suis encore convoqué chez McGonagall ! J'ai rien fait de mal pourtant cette fois, enfin... A vrai dire, mise à part un élève de Serpentard qui me tapait sur le système, et à qui j'ai fait faire danser la maccarena en plein milieu du couloir pour aller manger, après avoir fait un strip-tease pour les filles (qui ont adorées Huhu ! Ou pas !), et l'autre abrutis qui est allé piquer un sprint tout droit sur le Saul Cogneur et qui s'en ai pris une ( je m'attendais pas à pouvoir faire ça quand même, c'était finement joué de ma part, bien que je ne l'ai pas totalement fait expres :° mais bon on va pas faire les rabat-joie !)... Mais je ne vois pas comment ils auraient pu voir ça quand même... Quoique bon, on est a Poudlard alors bon, ce Rusard aurait pu avoir une once d'intelligence en voyant tout cela... Moarf, j'en doute...*

Tout en descendant les marches Ewen ne faisait pas attention à ce qui se passait autour de lui, et principalement les éclats de voix de Rusard, qui devaient provenir de l'étage juste en dessous. Mais l'énonciation du nom de Potter le fit sortir de ses pensées et il eu un sourire béat en entendant que Rusard voulait sa peau.


*Mais quel con ce Rusard... Le jour où il arrivera à choper Potter, je crois que Poudlard sera attaqué par des hordes de gobelins de la banque de Gringott en demandant qu'on arrête de se foutre de leur gueule à longueur de temps quand ils nous servent...*

Puis il se remit à penser à ce que pouvait bien vouloir McGonagall tout en se remettant en route pour le bureau de la directrice des Gryffondors.


*Moui...sinon ça peut être aussi le fait que je m'amuse beaucoup en cours... Mais j'en doute, ça serait pas grave à ce point... Bon de toutes façon on verra bien...

Une fois arrivé à l'étage dans lequel se trouvait le bureau, il croisa un élève qui lui fit un signe de tête, à demi rassuré, et il loupa l'endroit où il devait tourner et se perdit dans les couloirs. Il dut créer un plan pour se repérer.

"Putain ça va faire cinq ans que je suis dans cette école et j'arrive encore à me paumer dans ces couloirs... Quel boulet..." chuchota-t-il tout en se battant avec le parchemin qui ne voulait pas se déplier comme il l'entendait.

"Vous êtes ici =>[_]<= dit la carte, enfin dépliée. Heureusement qu'il n'y avait personne dans le coin, sinon la honte qu'il aurait eu...

"-Bon, je suis ici, et je dois aller.... Euh... Bah merde... AH SI ça y'est j'ai trouvé ! Ici... Donc en fait... c'est...ce couloir que je dois prendre... Mais... mais quel con je passe devant depuis trois plombes et j'arrive quand même à ne pas le voir ! Bon bah allons-y en espérant que je ne sois pas en retard... puis il prit le chemin comme indiqué sur la carte.

Il arrivait enfin au bureau quand il aperçut Rémus rentrer dans le bureau, et, ne voulant pas à avoir à retaper à la porte, il se mit à taper un sprint et arriva une dizaine de millisecondes trop tard pour pouvoir passer sans se cogner.*SBLAM* Il se prit donc la porte de plein fouet, et tomba à la renverse, raide comme une planche à repasser, mais se remit tout de suite sur ses pieds pour ne pas avoir l'air abrutis si on regardait par la porte, puis, avant que quelqu'un ai pu ouvrir la porte il la poussa, pensant que le fait de se l'être pris aurait suffit à faire comme si on avait cogné.Et il entra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. McGonagall
Professeur de Métamorphose
avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Dim 31 Mai - 23:02

" Potter ma volé mon balai ! ... "

Surprise, le professeur McGonagall renversa deux petites gouttes de thé sur son bureau. Le liquide tomba sur une feuille où on pouvait apercevoir une photo du professeur en compagnie d'un chanteur moldu très célèbre dont elle était secrètement "fan". Ce mendiant de Rusard à la salopette rouillée venait de lui abîmé ! Haussant un sourcil, Minerva ce redressa un peu - si c'était possible - sur sa chaise.

" Dans votre école pour surveillants antipathiques, personne ne vous a appris à frapper avant d'entrer dans une pièce ? "

Si Rusard s'apprêtait à répliquer, il n'en eut pas l'occasion car la porte s'ouvrit de nouveau et un élève en franchit le seuil.

" Vous voullez me voir Professeur ? "

Rusard de renfrogna et McGonagall fit signe au Gryffondor d'approcher. Remus s'installa en face du professeur, sur la chaise au moment où un bruit sourd, résonna derrière la porte. Ewen Seht fit son entrée et Minerva remarqua que son front était tout rouge. Visiblement l'élève avait oublié que les mains étaient les parties de l'anatomie les plus aptes à frapper à la porte.
Rusard grogna, tel un ours mal léché. Sûrement venait-il de comprendre qu'il était l'élément indésirable de la situation. En fait il l'était toujours puisque McGonagall ne pouvait pas le sentir mais aujourd'hui plus que les autres fois.

" Je suis navrée pour votre balai Argus, vous n'avez qu'à demander à Dumbledore de faire passer l'achat d'un nouveau balai pour un élément primordial dans le bon fonctionnement de l'école. Après tout je suppose que la dizaine d'autres que vous gardez jalousement dans votre armoire n'arrivent pas à la hauteur de celui-là; alors je suis certaine que Dumbledore se fera une joie d'accéder à votre requête. Ses soucis actuels ne sont rien comparés à une perte aussi douloureuse. En attendant, moi je suis occupée et je me contrefiche que Potter est repris son balai, parce que c'est ce qui s'est réellement passé, non ? Je me chargerai de Potter plus tard. "

Elle croisa les mains sur le bureau et désigna la porte du menton:

" Fermez la porte en sortant. Bonne journée Argus "

Le concierge essaya bien de défendre sa cause mais Minerva le fit taire d'un simple regard et il se résigna à sortir. Elle sortit sa baguette et fit apparaître un second siège afin que Ewen puisse s'asseoir.

" Très bien. Commençons par vous Lupin: savez vous ce qui signifie le statut de préfet ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 25
Amis : Sirius et James ... enfin
Déteste : La pleine lune
Age : 16
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Dim 31 Mai - 23:49

Remus avait enfoncé ses ongles dans les accoudoirs de la chaisse, la presence de Rusard ne le rassurait pas du tout. mais alors pas du tout ... et le fait qu'il s'était apercu de l'asbence de Balai de James ne faisait qu'accroitre sa nervosité. Peu etre qu'il avait quand meme garder des souvenirs de la nuit ... mais la question fut vite reglé, car Minerva montra de facon ostencible que son balai, Rusard pouvait se le mettre bien profondement dans un orifice de son organisme. Et que si il pouvait y prendre plaisir elle serai comblée.
Rusard fut donc contraint de quitter le bureau la mort dans l'ame. Il allait surement passer ses nerfs sur la premier personne qu'il trouverai et Remus eut un bref élan de pitié pour le pauvre éléve qui croisserait ce congierce a l'amour propre légerement égratignié. A ce moment Lupin fut extrement heureux d'etre dans le bureau du Professeur Macgonagall quoique en voyant son air de hibou constipé Lunard ce dit qu'il allait vite déchanter. Mais après tout entre un sanglier bléssé et une chouette véxé, le volatile restait quand meme le moins dangereux ... quoique.

Minerva fit apparaitre un siege pour le second eleve, un type de la meme maison que lui, Gryffondor, que Remus connaisait un peu

* Normale il est un peu dans le meme dortoire que nous ... *

mais avait qui il n'avait pas forcement de relation très poussé, il connaisait son nom c'était deja un belle exploit. Il l'avait classé dans la catégorie des mecs sympas mais aussi dans celle des boulets. Et ca facon de frapper a la porte n'avait que fait de le conforter dans cette idée.
Toute fois le fait que Minerva invite le jeune garcon a rester indiquait qu'elle n'avait pas a parler a Remus de chose grave ou concernant la pleine lune. Elle allait encore surement le bassiner avec son titre de prefet. D'ailleur Remus venait de s'apercevoir qu'il avait encore oublié d'accroché la petite insigne a son pull. Elle devait trainer dans sa valise, ou sous son lit, ou dans sa table de chevet ... a moins qu'elle soit dans la cabane hurlante ou au fond du lac. En faite il en avait aucune idée et c'était plutot inquitant.

* J'ai interet de la retrouver sinon Miverna, va me transformer en porte mateau *

La directrice de sa maison prit la parole :

" Très bien. Commençons par vous Lupin: savez vous ce qui signifie le statut de préfet ? "

* A croire qu'on aprendra jamais mon prénom C'est vrai quoi tout le monde m'apelle Lupin ! C'est sadique, c'est mechant c'est vilain ! C'est réenfoncer le couteau dans la plaie ... meme si je dois avouer que mon prenom vaut pas mieux *

Remus se creussa les meninges et s'apercu soudain qu'il ne connaissait pas exactement ce qu'un prefet avait le droit de faire a Pouldard.

" c'est quelqu'un qui près fait les actions des autres ? ... Nan c'est bon me tuer pas tout de suite c'était une boutade "

Il rougit de son effronterie, et fit une pose pour trouver quelque chose d'inteligent a dire

" Euh ... euh c'est un eleve qui a un bout de metal sur la poitrine et qui fait reigner l'ordre c'est ca ? ... Vous savez que c'est vraiment ingra de me donner une tache pareil Comment vous voulez que j'ai une quelquonque influence sur James et Sirius. Je vous jure que je leur dis que c'est idiot et j'aprecie pas plus que vous quand il traumatise des éleves. Puis c'est un tache ingrate car vous meme vous n'arriver pas a les arreter. Et puis ... puis se son mes a...amis, j'ai trop peur de me facher avec eux, ... vous comprennez ? "

Il baisa la tete et regarda la pointe de ses chaussures. Il avait envie de lui faire part de ses craintes mais il ne pouvait pas car l'autre eleve était present, de plus il n'était pas sure qu'elle puisse comprendre ... seul ... seul quelqu'un comme lui pouvait savoir ce que c'était reelement que d'etre un loup garou.

* Amis ... un bien precieux que je n'aurai jamais cru posseder un jour ... *

Il approuvait ce que disait Minerva, Souvent il avait envie d'utiliser de ses pouvoirs de prefet pour empecher James et Sirius de causer du tord a un eleve qui n'avait rien demander, mais jamais il n'osait. Il avait trop peur de leur reaction ... trop peur de les perdrent. Il ce degoutait lui meme.

* Je ne suis qu'un lache ... *

_________________
* Mister Prefet Boule de Poil *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lunard21.skyrock.com
Ewen Seht
6émes Année
6émes Année
avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Age : 15 ans
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Mer 3 Juin - 20:40

Ewen observait la scène qui se passait devant lui, en regardant Rémus ou McGonagall, alternativement. Il ne connaissait pas bien ce Rémus, juste de nom et de visage. En effet, dès que Black et Potter étaient dans le coin, Rémus n'était jamais bien loin. Puis il se perdit dans ses pensées.

*Hum... Il à l'air bien sympathique ce Rémus quand même... Après être sorti de ce bureau j'irai lui parler. J'essaierai de mieux le connaître...*

Puis il aperçut une chose qui le tira de ses pensées. Une petite cloche, comme celles qui étaient à Gringott gisait, là, inanimée. Elle l'appelait. Il ressentait une sorte d'attirance envers cette clochette.

*Ohkhokhoooohhhhhh clochette Cloooocchheeetttttte*

Il se leva et s'en rapprocha, doucement, comme si la clochette dormait. Puis, arrivé à distance de bras pour pouvoir l'actionner, il tendit le bras vers l'avant. Il sentit le contact froid entre sa peau, chaude, et le métal, froid, doux, presque sensuel. Puis, il se mit à jouer avec, comme à chaque fois qu'il venait à Gringott.

*Ding* *Ding dogonong* *Dibaloubop* ...


*Ohkokhooohhhhhhhhkohhhhhhhh Clooochheeeeettttte Ohkoohhhhhhkhhhhhh*

Mais, ne contrôlant pas encore son pouvoir de légimencie, il ne se rendit pas compte qu'il avait communiqué ses dernières pensées aux deux autres personnes présentes dans la salle : Rémus et McGonagall.

"Houhhhhhhhhh clochette chais trop bien, continues petite clochette "

Il eu soudain une pensée fâcheuse, (heureusement que le lien qui l'unissait aux autres était coupé) et s'enerva sur la pauvre clochette qui ne lui avait rien demandé

"Gni saloperie de clochette ! Gni ! Gni ! J'vais t'en faire voir de toutes les couleurs !"

Et se sentant observé par quatre grands yeux globuleux ( ), Ewen daigna enfin lâcher la clochette. Il se tourna vers ses deux spectateurs et leur adressa une sorte de sourire gêné. Sa tête vira au rouge vif, puis, se ressaisissant, il sortit la première excuse qui lui venait à l'esprit :

"Tin tinnn ! Et voilà hehe... C'était bien ? J'ai bien joué mon rôle ? Oui parce qu'en fait, j'ai le rôle principal dans une pièce de théâtre...euh... qui s'appelle...euh... Ding dong petite clochette Dong Ding ! Et euh, il fallait que je vois quelle serait votre réaction en voyant ça...Mais à en juger par vos têtes... C'était tellement réaliste que vous y avez crus ! Haha hehe !"

Puis, il continua son rire niais jusqu'à regagner sa place, aux côtés de Rémus et devant McGonagall. Puis, il se fit tout petit en attendant son tour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaby
6émes Année
6émes Année
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Amis : Quelques Poufsouffle
Déteste : Les Gryfondor en général, Evans
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Jeu 4 Juin - 21:22

Ignorant totalment qu'elle nétait pas seule dans ce chateau et qu'elle n'était pas la préocupation principale de ce cher professeur de métamorphose, comment était-ce possible enfin ? Notre chère Gaby Wallace pestait lors de son assenscion, non pas du mont blanc ou autres crèmes desserts, mais vers le bureau de MacGonagall, chez qui elle avait été gentillemnt conviée.

*En lisant entre les lignes, on pouvait clairement lire : ramène tes fesses illico presto ou tu peux dire adieu a tout avenir non moldu !*

Ce cher professeur savait choisir les mots. Ce qui embettait le plus notre jeune amie, c'est que la métamorphose, elle la métrisait (et pour cause, c'était une animagi), mais elle ne voyait vraiment pas l'utilité de ce qu'il faisait en cours. Après tout, pourquoi ne pas aller chez une couturière pour repriser un vêtement, plutôt que de courir après un hérisson pour le transformer en pelote d'épingles ? De plus, la métamorphose de fonctionne pas pour faire apparaitre des corps et de la nourriture, donc pour Wallace, c'est inutile. Après tout, si jamais cela venait a mettre des obstacles embêtant et dangeureux dans sa vie, il y avait toujours les cours par correspondance.

*J'demanderais a Rusard, il m'aiguillera comme ça !*

Gaby en avait marre de ses escaliers. Ils bougeaient quand bon leur semblaient sans demander l'avis de ceux qui les empruntaient. Pas mécontente de voir le début de son exécution repoussée jusqu'a ce que les escaliers retournent sur le droit chemin, Gaby se perdit dans ses pensées,et forcément, Nicholas pointa le bout de son nez. Gaby se voyait a son bras, lui fière, le nez au vent, elle blottie contre lui, l'air heureuse. Puis d'un coup, elle se retrouvait sur scène, sa basse enflammée a force de jouer comme une diablesse, une foule endiablée devant elle, hurlant le nom des Bizars sisters. Un miaulement rauque et on ne peut plus désagréable fit tomber la jeune fille de son petit nuage. Miss Teigne était devant elle, comme un gardien de rpison qui accompagne les détenu condamnés a mort a la chaise électrique.

"S'il le faut vraiment ..."

Tel un zombie, Gaby suivie la chatte qui semblait prendre un malin plaisir a ouvrir la route vers le maudit bureau, la queue frétillante. Gaby imagina ne serait-ce qu'un instant, l'état de Rusard s'il avait pu être a la place de sa chatte adorée. L'image en était tellemnt insoutenable, que la jeune fille eut juste le temps de fermer les yeux et de ecouer la tête pour chasser ses images horribles de sa tête.

*Hum, il faut vraiment que j'arrête, je deviens dingue...*

Plus Gaby essayait de relativiser, de se dire que finalement, Mac Gonagall était fière de voir le match contre Gryffondor se rejouer, et elle allait surement l'accuser de tricherie, plus la porte arrivait vite et plus Gaby savait que ses douces illusions allaient vites être démolies.

*Si seulement j'avais été chez Gryffondor. Même s'ils me rebutent, au moins j'aurais eu la paix ! Batteuse dans l'équipe, MacGonagall s serait protesrnée !*

Regaillardie, la jeune fille frappa résolument a la porte, prête a dire ce qu'elle avait a dire a ce vieux pruneau déséché presque mort. Mais lorsqu'elle vit qu'elle était la deuxième sur la liste d'attente et que les autres étaient des Gryffondors, elle se referma comme une huitre et failli pleurer.

*Pourquoi moi ? Après tout, je suis la nièce de MADAME Tourdesac, c'est pas possible quand même.*

Sa grande crainte était que si déja 2 Gryffondors passaient a la potence avant elle, miss Wallace, ennemi jurée de Minerva, passant en 3°, allait se faire atomiser pour la moindre mèche de travers. Alors pour un devoir non rendu depuis un délais oublié, des cours séché ou partiellemnt manqué a cause d'un retard non justifié, elle état très mal.

*J'ai jamais comrpis pourquoi aller voir un concert de chant grégorien botruc n'était pas valable. Elle verra un jour, je lui montrerai que les botruc savent chanter !!!*

Si tu es toujours vivante en sortant de ce bureau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. McGonagall
Professeur de Métamorphose
avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Ven 5 Juin - 21:08

* Par la barbe de Godric, si le monde de la magie devait se retrouvé confier entre les mains de ces deux guignols ce serait le chaos total ... autant donner le champ libre tout de suite à Voldemort *

Croisant les mains sur son bureau, McGonagall dévisagea durant quelques secondes Ewen-à-la-clochette. Puis, sceptique, elle dit:

" Une pièce de théâtre ... bien sûr ... Seht je vous préviens vous m'interrompez une seconde fois avec vos idioties et je vous envoi en retenue avec Rusard, il sera sans doute ravi d'avoir quelqu'un sur qui passer ses nerfs, compris ? "

L'adolescent hocha la tête et Minerva reporta son attention sur Remus qui sembla tout à coup mal à l'aise.

" Monsieur Lupin, si on vous a nommé préfet c'est pour une raison bien précise. Vos très cher amis ont un énorme problème avec l'autorité et c'est votre rôle de leur faire comprendre qu'il y a des limites à ne pas dépasser ... les retenus et autres menaces de mort dont Rusard à le secret ne les effrayant pas plus que l'envole d'un papillon. "

Elle se tut un instant et se tourna vers Ewen:

" Soyez gentil, allez me chercher l'insigne de préfet de votre camarade qui se trouve actuellement sur le rebord du fauteuil de votre salle commune ... Allez ouste ! "

McGonagall agita sa baguette pour que l'insigne soit bien là où elle l'avait indiqué. Elle voulait éloigner Ewen pour pouvoir parler plus librement avec Remus. Ewen claqua la porte derrière lui et, Minerva reporta son attention sur son élève.

" Je peux comprendre que vous ayez peur de perdre vos amis Remus, mais fermer les yeux devant tous leurs méfaits n'est pas la bonne solution. James et Sirius sont peut-être des adeptes des coups tordus mais ils ne sont pas stupides ! Je doute sincèrement qu'il puisse vous en vouloir si vous fesiez preuve d'un peu plus d'autorité ! "

Le ton de McGonagall s'était considérablement radouci et elle n'était plus en colère.

" De plus votre manque d'initiative ne touche pas que vos amis. Vous oubliez également de contrôler les dérapages de tous les élèves de votre maison. Miss Evans remplit son rôle mieux que n'importe lequel des préfets mais seule elle n'a pas beaucoup d'autorité ... et surtout pas sur Messieurs Potter et Black ... surtout Potter qui semble prendre un malin plaisir à la faire tourner en bourrique mais peu importe "

Minerva s'éloignait du sujet et elle se racla la gorge:

" Vos amis connaissent votre condition et il ne vous rejette pas bien au contraire ! Il vous attendent lors des soirs de pleine lune sans broncher ! Soyez sérieux Remus, vous n'êtes plus un enfant et eux non plus ! On ne vous demande pas d'être plus durs avec eux, juste d'établir une justice ! Ce qu'ils ont fait à ce Wheeler - ne prenez pas cet air surpris vous êtes parfaitement au courant - est inadmissible ! Le pauvre garçon est déjà fragile ! Vous auriez dû les résonner ! "

On frappa à la porte et Ewen entra tenant dans ma main l'insigne de Remus. McGonagall le prit et le lança à Remus

" Nous sommes d'accord ? ... Parfait ! Vous pouvez y aller "

Remus sortit et Minerva se tourna vers Ewen et fronça les sourcils:

" A nous. J'aimerais savoir pourquoi des phénomènes pour le moins étranges se produisent toujours autour de vous. Je veux une réponse claire et précise et je vous préviens ne vous aventurez pas sur la pente douteuse de l'humour. ... J'attend "

Un coup discret et une jeune fille passa la tête dans l'entrebaîllement de la porte.

" Miss Wallace, très bien, je termine avec ce jeune homme et ce sera votre tour. Patientez dans le couloir ... et ne vous éloignez pas ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 25
Amis : Sirius et James ... enfin
Déteste : La pleine lune
Age : 16
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Lun 8 Juin - 20:30

Bon c'est vrai, Remus avouait volontier que James et Sirius allaient souvent trop loin dans leur tyranisation des autres eleves. Certains tours qu'ils infligeaient a Severus le mettait or de lui, mais depuis que Servilo essayait de se venger des saloperies que faisait les maraudeurs sur lui, Remus était beaucoup moins compatisant et participait meme quelques fois. Il trouvait Rogue beaucoup trop curieux au sujet de ses "absences" et il n'apréciait guere.

Il s'avait que si Severus venait a decouvir un jour qu'il était un lycanthrope, il tiendrait la un merveillleux moyen de lui pourrir la vie. Il était quasi sur que Rogue ne pourrait s'empecher de reveler sa tare au autre ... et tout ca par vengence.

Non, decidement Remus n'aiderai surement pas Serverus en utilisant ses "pouvoir" de prefet, hormi si ca allait trop loin. Mais malheuresement Remus n'était pas sure que sa definition du " trop loin " soit objective ... puis de toutes facon il n'aurait surement pas le courage de s'opposé aux 2.5 autres. ... Ni meme l'envie a vrai dire.


Mais aujourd'hui ce n'etait pas après Servilo que les maraudeurs en avait mais après Alec. Le detestable Alec Wheeler, le type que tu as envie de frapper mais que tu peux pas ... ce qui t'enerve encore plus soit dit en passant. Bon la non plus Remus n'avait pas lévé le petit doigt pour plusieurs raisons.

* D'une la blague n'était pas mechant un seul sort permettait d'enlever la colle, Deux c'est un pigniouf on est consideré en veritable héro quand on arrive a se debarraser de lui, trois je ne vais pas le plaindre car je rappel que ce crétin ma ... ma toucher les fesses Puis de toute facon ca me soule d'etre prefet, J'ai jamais demandé a l'etre, et puis Lily s'est jamais plein de gerer les gryffondors seules, puis de tout facon elle aime ca car c'est une dominatrice et une sadique et puis pour finir y deux prefets en chef qui peuvent eux aussi bouger leurs miches ! Je vois pas pourquoi ca serai ma faute plus que celle des autres ... Bon j'avoue que je n'en fait pas lourd mais d'un autre coté il faut que je gere entre la pleine lune, les cours et les raids avec les autres maraudeurs ! J'ai pas de retourneur de temps moi ... Mais bon on va faire plaisir a Mimi sinon elle va me saquer en métamorphose ... deja que je suis pas super fan de cette matiere ... j'y peux rien si je trouve ca vomitif *

Remus sorti du bureau de Minerva, et soudain se rapella qu'il avait une requete importante a lui soumettre.

Malgré toutes ses recherches il n'avait pas reussi a trouver le contre sort pour que son hibou redevienne de chair et d'os. Il n'avait rien contre les avions, mais son hibou était une catastrophe naturelle il embarquait la moitié de la table des gryffondor a chaque fois qu'il apportait la gazette du sorcier de Remus .... et maintenant que c'était un Boing miniature il avait besoin de beacoup d'espace pour atterir et donc ce n'était plus la moitié de la table qui finissait en vrac mais la totalité.
Il était donc capitale que Remus reussi a retransformer Teddy en hibou sinon il allait se faire crucifier par les autres eleves.

Il alla donc a la voliere chercher son "animal" et revient au bureau de McGonagall, il s'assit a coté de la porte attendant que la directrice finissent ses entretiens pour lui demander conseil.

_________________
* Mister Prefet Boule de Poil *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lunard21.skyrock.com
Argus Rusard
Congierge tyranique
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 29
Amis : Miss Teigne ca compte ?
Déteste : Les éléves, certains Prof et les sorciers
Age : 20 ans (Omg j'avais meme pas capté XD)
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Mar 16 Juin - 14:32

Rusard rodait autour du bureau de Minerva bien decidé a se faire entendre. Toute fois il ne reussi pas a camper aussi longtemps qu'il l'aurait souhaité car Peeve passa en trombe semant le desordre et la discorde sur son passage.

Exactement ce dont Rusard avait besoin pour se détendre. Armer de son fidele balai, suivit de Miss Teigne a la fesse tendre, il se mit a courser l'esprit frappeur tout en l'invectivant.

Leur petit duel dura un certain moment et comme d'habitude se fut Peeve qui l'emporta mais cela avait detendu Rusard, meme si de longue heure de netoyage l'attendait car une salle de classe avait totalement été devastée, Rusard était maintenant zen.
Il aimait bien Peeve car meme si il était sa victime preferé, L'esprit aimait enormement traumatiser les eleves, et Rusard ne connaisait rien de plus joussif que de voir un eleve torturer. Certains jour les punitions en vigueurs sous l'ancien directeur lui manquait vraiment. C'est pas avec des heure de colle que les eleves allaient apprendre le reglement !

Il retourna vers le bureau de Minerva collant au passage tous les eleves qu'il croissait en les accusant de ce que Peeve avait fait. Il savait pertinement que les eleves ni était pour rien mais coller des inocents était peu etre aussi jouissif que de malmener un eleve.

Il arriva enfin devant la porte du Professeur. Mais la oh douce surprise un eleve particulierement detestable était assis contre le mur. Ce molusque passif de Lupin. Rusard ne l'aimait pas beaucoup : d'une car c'était un eleve, de deux car c'était un sorcier, de trois par ce qu'il était ami avec James, de quatre car il perdait ses cheveux, de cinq car c'était le prefet le plus inutile de Pouldard et de six car ce type était louche. Et dans ce cas on pourrai rajouter une septieme cause : Lupin était arriver avant lui se serai donc le premier a etre ecouter par Mimi. Il fallait absolument qu'il trouve un moyen de le vaquer de la.

" Dit donc vous Vous trouver pas le sol assez propre ! vous vous sentez obliger de le laver avec vos fesses ! A moins que nétoyer le sol devant la porte du bureau du professeur McGonagall soit une nouvelle facon de lui lecher le botte ? Si vous etes si magniaque que ca, il a une salle de classe a netoyer au 2emes etage, vous trouverez le nesessaire dans le placard a Balai du Hall !! Allez oust, execution sinon le directeur en entendra parler ! "

Remus ouvrit la bouche pour se defendre :

" Monsieur "

" 2 heure de colle "

"Mais "

" 4 "

" Laissez "

" 6 "

" m'Expliquer "

" 8 "

Decouragé Lupin finit par ceder peu desireux d'obtenir comme James un abbonement a l'année. Il partit en trainant les pied son avion sous le bras et Rusard lui rajouta 2 autres heures a cause de son manque d'enthousiame pour servir Pouldard.

* Bien maintenant je suis le premier de la fille d'attente et je n'ai meme plus cette salle de classe a remettre en ordre qu'elle bonne journée *

_________________
- Eléve dans des couloirs !!!! *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. McGonagall
Professeur de Métamorphose
avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Mar 16 Juin - 17:58

Il était inutile de savoir ce qui avait bien pu se passer autour d'Ewen. Il refusait de dire quoi que soit et Minerva était bien trop pressé de pourrir la vie de Miss Wallace pour insistait auprès de son élève.

" Puisque vous avez décidé de rester aussi muet qu'une carpe je vous autorise à partir. Vous me faites perdre mon temps en même temps que vous perdez le vôtre. Aurevoir "

Le jeune homme sortit et McGonagall remit un peu d'ordre sur son bureau. Bien maintenant ç'allait être au tour de Wallace de déguster. Réprimant un sourire béat à l'idée du sale tour qu'elle allait jouer à cette petite peste McGonagall ouvrit la porte .... et déchanta aussitôt.

" Rusard qu'est ce que vous voulez encore ? "

Elle chercha Gaby mais ne la vit pas. En revanche elle aperçut une silhouette familière l'air totalement abattue qui s'éloignait dans le couloir.

" Monsieur Lupin ! "

Mine de rien, Minerva apprécier beaucoup Remus. C'était un jeune homme intelligent, calme et agréable. Le contraire absolu de ses petits amis.
Elle se tourna vers le surveillant:

" Laisser moi deviner .. vous lui avez distribuer injustement des heures de colle par simple frustration ? Ne me dites pas qu'il vous a provoquer je ne vous croirai pas ! "

Gaby avait disparu et Rusard s'était encore vengé sur un élève de sa maison. Une chance que Minerva ai un contrôle total de ses émotions ! Lupin, l'air toujours aussi triste, s'approcha et McGonagall, prise d'une soudaine pitié lui pressa l'épaule en lui indiquant de rentrer dans son bureau: apparemment l'objet de sa visite était coincé sous son bras.

" Vous n'auriez pas une étagère à nettoyer ? "

Et c'est ainsi que Rusard se fit une fois de plus refouler tandis que Minerva lui claquait la porte au nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 25
Amis : Sirius et James ... enfin
Déteste : La pleine lune
Age : 16
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   Mar 16 Juin - 20:55

Decidement Remus aimait vraiment le professeur Mcgonagall, elle venait encore de lui sauver la mise. Rusard parti en ronchonnant de plus belle le teint rouge brique. Il était sauvé pour cette fois mais pas pour les autres a moins de trouver un moyen de glisser Minerva dans son sac, ou de lui demander si elle voulait bien devenir son chat ... ou d'arriver a produire des patronus en forme de Minerva, chose quassi imposible a moins qu'il arrive a faire un filtre d'amour assez puissant pour tomber eperdument amoureux de sa directrice mais il ne se sentait pas vraiment près pour mettre en pratique cette option. Il preferai encore etre la cible de Rusard ... puis les heures de colle n'était pas un probleme après tout il était prefet et loup garou de surcroit, ce qui lui offrait un tas d'excuse pour ne pas accomplir ses punitions. Mais bon au pire sa ne changerai pas des ses soirés habituelle vu que Remus avait l'habitude devenir tenir compagnie et d'aider James et Sirius quand ils étaient coller ... la seul difference serai que cette fois il serait lui aussi officielement coller.

De toute facon il risquait bien d'obtenir comme James un abbonement vu que Rusard ne pouvant se venger de Minerva allait s'en prendre a lui. Et ce fait allait etre amplifié d'autend plus car Rusard n'avait plus le droit de coller James. Vu que ce dernier representait les 45 % de son quotat de colle ( quotat qui fait environ 5000 heures de colle ) il fallait bien que Rusard trouve quelqu'un d'autre pour le remplacer.

Remus entra de nouveau dans le bureau du professeur et posa sur sa table son hibou. L'avion sautilla sur place et voulut d'écoler en batant des ailes. La petit helice qui était sur son nez se mit a tournoyé et il s'élanca du bureau pour aller se posser sur l'épaule de Remus. Remus eut juste le temps d'esquiver l'avion afin de ne pas etre assomer par son aile. L'avion surprit rentra dans une étagere et renversa une partie des objet dessus.

" Acio Avion "

Le Boing se dirigea soudain vers Lupin qu'il attrapa au vol et le maintien fermement contre sa poitrine afin que l'avion ne face pas d'autre betise.

" Je suis vraiment desolé professeur "

Il agita sa baguette pour reparrer les degats de son animal.

" Je pense que vous connaissez deja Teddy, vu le nombre de fois ou il a ravager la table des professeurs et a atteri dans votre assiettes. Pour ca aussi je suis desolé mais c'est qu'il vous aime bien "

L'avion était entrain de vibrer contre la poitrine de Remus, tel un chat qui roronne lui faisait un gros calin.

" Il est adorable, très affectueux .. mais n'a jamais appris a atterir. "

Remus ne savait pas vraiment par ou commencer pour expliquer son probleme. Il rougit et passa sa main sur sa nuque. Il ne savait pas vraiment comment expliquer comment son avion était devenu comme ca. Il ne voulait pas que Sirius ou Harry ait des ennuis. Finalement il se lanca :

" Rescement il y a eut un petit probleme pendant le cours d'Etude des Moldus et Sirius a voulu sauvé Teddy car il avait prit feu ... "

Il ajouta precipitament :

" -Je ne sais vraiment pas s'est passé c'était trois jours après la pleine lune - .... et depuis c'est un avion. Mais je ne sais pas qu'elle formule il a utilisé, en tous cas je n'arrive pas rendre une apparence normale a mon oiseau. Je n'ai rien contre les avions mais le probleme c'est qu'il est encore plus catastrophique qu'avant . Deja que Teddy n'était pas très populaire. Est ce que vous pourriez m'aider s'il vous plait professeur ? "

Il regarda alors Minerva de ses grands yeux bleus supliant esperant de tous son coeur qu'elle puisse l'aider.

_________________
* Mister Prefet Boule de Poil *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lunard21.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bureau du Professeur McGonagall: faites entrer l'accusé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faites entrer l'accusé
» Bureau du Professeur McGonagall
» (terminée)Faites entrer l'accusé. THOMAS HEPBURN
» Faites entrer les accusés ! [Lucrèce, Nicolaï, Aureane]
» Bureau du professeur McGonagall et Inscriptions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ Friendship Beyond The Age ~ :: Poudlard :: Bureaux et Appartements des professeurs-
Sauter vers: