~ Friendship Beyond The Age ~

Transportez-vous au temps des Maraudeurs et venez y incarner un personnage de la saga de J.K. Rowling ou bien, créez vous un nouveau personnage.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pique nique Paisible au Clair de Lune

Aller en bas 
AuteurMessage
Maureen Wheeler
3émes Année
3émes Année
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 23
Amis : Alec Wheeler, Syl Vice
Déteste : les incultes a la divination
Age : 14 ans
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Lun 27 Avr - 22:37

21h30, 28 Septembre 1976




" Oh ma Douce vous ne pouvez pas imaginer comment J'aime la Pleine Lune ! Je suis tellement beau que je me demande si elle n'est pas ma douce mere "

Alec et Syl marchaient devant Maureen.
Cette derniere immita son frere et fit semblant de vomir. Il n'était pas encore installé qu'il lui tapait deja sur les nerfs. Elle se demandait bien pourquoi elle avait accepter de venir ... en faite elle n'avait pas eut le temps de remuer une moustache ou de miauler qu'Alec avait repondu a sa propre invitation. Et après Syl s'était mise a pialler exciter par la perspective d'un tete a tete avec son Appolon. Maureen avait tenté desesperement dans placer une, mais n'avait pas pu, et avait fini par abandonner resignée a subir se calvair.

Elle replaca le lourd sac contenant tout le necessaire a un bon pique nique selon Alec (Taillière magique en argent, tasse en porcelaine, trois kilos de petit gateau allégée ... et beaucoup d'autre truc inutile ) sur ses épaules.

* Je comprends pourquoi il m'a invitée il avait besoin d'une mule pour porter son barda miaou *

Maureen fit vaillament deux autres pas, mais fini par laisser tomber le sac a ses pieds. Elle releva la tete et contempla le ciel, au moins elle n'avait pas tout perdu la nuit etait magnifique elle pourrai admirer les étoilles a loisir. Elle reprit son sac, et grimaca et ravalant son honneur finit par hurler a Alec :

" Frero !! Rend moi ma baguette Je vais attraper une scoliose avec ton fotu sac ! "

" Je croyais que Bastet avait la force de vingt homme ! " Lui repondit il d'un ton narquois.

"Oui !! .... D'habitude oui mais aujourd'hui non ! Miaou Les dieux ne me sont pas favorable en ce moment ! La preuve je dois me coltiner ton odieuse personne pendant quasi toute la nuit ! Mais Sache que la furieure des Dieux s'abattra sur toi ! Miaou Le sinistros se dessine dans on ombre car tu m'empeche d'accomplir on devoir ! TU M'EMEPCHE DE SAUVER UN INNOCENT !!! "

Alec hossa les épaules, et offusqué ne rendit pas sa baguette a Maureen qui du reprendre son fardeau. Et dans un murmure ronchon, elle incendia Alec de belle malediction et de jolie nom d'oiseau.
Enfin ils arriverent a l'endroit dont Alec avait tand vanté les mérites. Et Maureen eut un petit frison en reconnaisant le lieu

*Non Il a pas oser quand meme ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syl Vice
3émes Année
3émes Année
avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Amis : Maureen
Age : 13
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Lun 27 Avr - 23:09

Syl se sentait un peu coupable d'abandonner ainsi le pauvre Remus. Il avait besoin d'ami le pauvre puisqu'il était repoussé de tous. Seulement voilà, un rendez-vous avec Alec Wheeer, THE Alec Wheeler, ça n'était pas un évènement à rater !

* Peut-être qu'il va me proposer de sortir avec lui ! On s'embrassera devant le potager de Hagrid puis un soir où les étoiles brilleront de mille feux il se mettra à genoux et me demandera d'être sa femme ! Argus Rusard, notre concierge, se portera garant de cette union et nous jurerons devant lui pour le meilleur et pour le pire de nous aimer jusqu'à la fin des Temps. *

Syl poussa un soupire et couva Alec d'un regard amoureux

* Madame Syl Wheeler. Oh oui ! Ca sonne divinement bien ! *

" Frero !! Rend moi ma baguette Je vais attraper une scoliose avec ton fotu sac !"

" Je croyais que Bastet avait la force de vingt homme ! "

"Oui !! .... D'habitude oui mais aujourd'hui non ! Miaou Les dieux ne me sont pas favorable en ce moment ! La preuve je dois me coltiner ton odieuse personne pendant quasi toute la nuit ! Mais Sache que la furieure des Dieux s'abattra sur toi ! Miaou Le sinistros se dessine dans on ombre car tu m'empeche d'accomplir on devoir ! TU M'EMEPCHE DE SAUVER UN INNOCENT !!! "

Mais la vie sociale de Maureen semblait passer très loin au dessus de la tête d'Alec. Cependant Syl tira sur la manche d'Alec et minauda:

" On devrait peut être l'aider un peu la pauvre ? "

Alec se contenta d'entamer un nouveau refrain sur sa vie palpitante et Syl lança un regard navré à son amie.
Finalement ils arrivèrent là où Alec voulait les emmener. Il avait jurer ses grands dieux que le lieu était d'une splendeur éblouissante ( qu'elle aurait même presque pu rivaliser avec lui ). Mais Syl ne fut pas tout à fait convaincue:

" Heu Alec ? Sous le saule cogneur, tu es sûr que c'est prudent ? "

Syl échangea un regard avec Maureen. Spartacus cracha devant l'arbre et sauta dans les bras de sa petite maîtresse. Alec se tourna vers les deux filles et leur assura que tout était parfait. Comme lui haha ! Il tendit la main vers Spartacus comme pour lui donner une caresse mais le matou essaya de lui chiper le doigt. Alec ne sembla s'apercevoir de rien et se s'approcha de l'arbre. Du groupe il semblait être le seul à ne pas s'être aperçu que l'arbre bougeait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Wheeler
7émes Année
7émes Année
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Age : 26
Amis : Toutes les filles de la planete
Déteste : Sirius Black
Age : 17 ans
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Mar 28 Avr - 17:19

" Oh il n'a absolument rien a craindre ma douce colombe ! Le saule cogneur n'est qu'un inofensif arbre qui remut les branches ! J'amais il n'osera taper la lumiere des lumieres, le plus doux des miels MOI Alec Wheeler ! Sa serai une terrible infami et sa conscience serai torturée pendant des siécles, si j'amais il osait égratinier mon beau visage ou meme seulement me décoiffer ! "

Il bomba le torse et avanca d'un pas conquerant sous l'arbre. Se dernier s'agitta frénetiquement décidé a écrasser le moustique a ses pieds. Une enorme branche s'appréta a aplatir Alec, mais elle le frola juste car il venait de se retourner pour appeler Maureen :

" T'es vraiment une divinité useless ! Tu n'es meme pas fichu de porter une nape et des petits gateaux ! On comprend pourquoi toi et tes potes etes devenu ultra mega giga groovy overoldfashion ! "

Il se baissa pour épousseter sa cape, qu'il avait fait broder de fil doré pour qu'elle soit assortie a ses cheveux. Au meme moment une branche passa au dessus de lui, mais il ne s'en apercut guere. Il s'étira, et le saule le manqua encore surprit pas son changement de position. Puis se laissa tomber sur le sol, et le saule vient écrasser la majorité de ses branches a l'endroit ou il se tenait il y a quelque instant.
Il se pencha pour envoyer un baissé a Syl et une ranche lui frolla la nuque. Elle lui aurai meme eclater son enorme pasteque si il n'avait pas bougé au mauvais moment. Mais comme Alec était l'incarnation de l'antechrist de la chiantise il arrivait toujours a survivre. Le fait qu'il soit tomber dans une potion de felix felici quand il était petit n'y etait peu etre pas etrangés.

" Ma douce oiselle du matin a la sauce piquante !? Venez vous ? Vos immenses yeux magnifiques me manque, je ne peu plus m'admirer dedans "

Il se releva et décida d'aller porter secours a Syl qui semblait ne pas etre rassurer par le Saule cogneure et se tenait prudament hors de sa portée. Son chat serée contre la poitrine.

" Tu devrais vraiment faire decoloré ton horible matou en blond ! Cela le rendra beaucoup plus beau vu que c'est ma couleur de cheveux "

Il saisit alors Syl comme une princesse et la fit tourbouillon follement, en lui adressant des oeillades coquines. Il eclata d'un rire grave. A cause de la force s'entrifuge Spartacus du lacher sa maitresse et atteris sous le saule cogneur. Mais Alec ne le remarqua meme pas trop occupé a s'admirer dans les yeux de la poufsoufle.


* Que je suis beau les cheveux au vent Qu'est ce que j'aimerai avoir deux bouches pour m'embrasser seul *

Syl ne pesait rien dans les bras d'Alec et il l'emmena dans pas légé sous le saule cogneur, en tourbillonant et esquissant des entres chats. Ils étaient maintenant sous l'arbre. Il se retrouna une fois de plus et evita de nouveaux une branche.

" Alors soeurette ! Tu viens y a rien a craindre "

Maureen regarda son frere avec un air degouté, meme l'arbre le plus dangereux du monde n'arrivait pas a lui éclater son enorme tete. Si ce vilain nigaud le pouvait Bastet le pouvait aussi et elle s'avanca fierement sous le couvert de l'arbre.
N'eut tel pas fait deux metre qu'un formidable noeud s'habatit sur elle. L'enterrant a moitier dans un enorme cratere.

Alec fit eut une petite grimace de compassion en ne voyant plus de sa soeur qu'une main sortant du trou.

" hé je viens d'inventer la meilleur historie drole du monde ! Normal car je suis le plsu beau et intelligent du monde ! Tu connais l'histoire de paf Maureen ? Et bah c'est l'histoire de Maureen qui passe sous el Saule Cogneur et Paf Maureen! "

Alec éclata d'un fou rire si violent qu'il du se plier en deux .... et une des branches du saule cogneur l'évita encore.
Au loin quattre doigts de la main de Maureen se replierent tendis que celui du milieu se redressait ... montrant ainsi se qu'elle pensait de la blague douteuse de son frere.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syl Vice
3émes Année
3émes Année
avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Amis : Maureen
Age : 13
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Lun 4 Mai - 18:12

Les yeux agrandit par la peur, Syl n'aspirait qu'à une seule chose: rester bien à l'abri dans les bras d'Alec. A chaque fois qu'il tournait elle fermait les yeux si fort qu'elle en était crispée.
Finalement le grand blond daigna enfin la relâcher et, tandis que Maureen rejoignait le peuple souterrain et qu'Alec hurlait de rire à sa propre blague, Syl tomba par terre, les jambes flageollantes.
Elle installa tant bien que mal la couverture et disposa la nourriture pour chacun mais elle était terrifiée à l'idée que l'arbre l'engloutisse.
Maureen réussi à sortir de son trou et vint s'asseoir près d'elle.
Alec racontait sa vie et malgré tous ses efforts, Syl n'arrivait pas à lui témoigner la moindre attention tant elle était terrorrisée. Assise près d'Alec, elle calquait le moindre de ses mouvements pour être sûre d'éviter les branches; car il était clair que Alec avait le cul bordé de nouilles.
Syl se pencha vers Maureen et lui chuchota:

" Vous venez souvent ici tous les deux ? "

Syl esquivait les plus grosses branches et ses cheveux étaient depuis longtemps devenu blanc à cause de la peur. Les plus petites lui cinglait les joues sans pitié et elle ne tarda pas à avoir le teint rubicond avec en accompagnement les marques des branches.
Pusi tout à coup une forme pour le moins étrange sortit du tronc de l'arbre. Alec étant trop préoccupé par sa personne que par les alentours, Syl donna un léger coup de coude à Maureen et lui désigna l'ombre. D'ici on ne pouvait pas vraiment voir ce que cela pouvait être mais Syl avait l'impression que ça posséder des cornes. Un peu comme un cerf. Mais c'était absurde, les cerfs ne sortaient pas du tronc des arbres et encore moins des arbres comme le Saule Cogneur.
La silhouette était à présent complètement sortie. Elle sembla prendre conscience des gens qui pique-niquaient sous l'arbre et ses gestes trahissaient un certain affolement. Un museau sorti de l'arbre et "le cerf" balança sa patte arrière dans la tête de la bestiole qui la suivait. Apparemment cela avait pour but de la faire re-rentrer dans le tronc. Un vague "cahuuuu" se fit entendre puis un son sourd suivit d'un bruit de succion. Un peu comme quelqu'un qui fait un roulé boulé et dont le mur se propose d'arrêter la chute. Syl mourrait d'envie d'aller voir mais la silhouette était rentré dans l'arbre.

" On va voir ? "

Elle et Maureen se levèrent et Alec tira sur leur robe pour les rasseoir. Elles se relevèrent mais une branche vint les frapper en plein ventre et les envoya valser quelque mètres plus loin.
Non loin de là Spartacus, les griffes plantées dans la terre, luttait de toutes ses forces pour résister à l'assaut du Saule. Un branche s'était enroulé autou de sa queue et le tirait en arrière. Spartacus avait beau être d'une souplesse hors du commun, une fois son corps étiré au maximum, il finit par lâcher prise et se retrouva propulser dans un "Miaoouuuwww" tonitruand dans la forêt interdite. Il atterrit sur le crâne d'un centaure qui, vexé, le renvoya à coup de sabot vers le parc de l'école où il atterit dans le giron de Syl qui été parvenue à s'asseoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 25
Amis : Sirius et James ... enfin
Déteste : La pleine lune
Age : 16
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Lun 4 Mai - 19:58

Il était maintenant grand temps pour les trois compagnons de prendre la route de Pouldard et de completer la carte du Mauraudeur ... oui non seulement elle buguait mais elle n'était meme pas fini.
Par moment ils doutaient d'arriver a mener a bien leur tache.


Remus sautait dans tous les sens excité par l'idée de se promener dans les couloirs du chateau. Ca sentait bon les humains, des humains succulents a devorer et si tendre sous la dent. Mais Cornedrue du lire dans ses pensées car il le chargea.
Le loup se polotona contre le mur la queue entre les pattes en signe de soumision, alors que les andouillés du cerf cognerent contre le bois formant une cage tout aurtour de lui. Les maraudeurs quand ils étaient en animagis communiquaient par telepathie, surement comme les autres animaux magiques etaient capable de faire. Remus y arrivait aussi mais c'est pensée etait beaucoup plus chaotique et désordonées. Il devait souvent arriver que les autres recoivent une image débile a cause de lui.

Quand Cornedrue commenca a redescendre les étages pour s'engoufrer dans le tunel qui les rameneraient a Pouldard, Remus passa en trombe dans ses jambes et courru comme un fou vers la sortie !

" C'estmoil'prems!C'estmoil'prems!C'estmoil'prems! "

Mais il sentit la desaprobation emmaner de James, et ce calma. Il s'assit au milieu du couloir, et coucha les oreilles d'un air triste, en levant vers le cerf des yeux angéliques.

" Pr'don "

Conedrue passa devant lui est ouvrir la marche. Le loup se remit a bondir en tous sens en poussant de petit grognement. James ne reagissant pas a ses invitations de jeu, il se mit a lui mordre les jarrets et le queue. Il esquiva une ruade, et continua son manege. Sentant la pascience de James toucher a sa fin, il fit demi tour prestement et regagna la salle ou se trouvait le lit et le piano. Il attendit quelques minutes puis sauta du derniere étage au rez de chaussé, et courru vers la sorti.

Une agréable surprise l'acceuillit ! Ca sentait bon ! Il accélera encore l'allure. Il n'y avait pas de doute sa sentait l'humain. Il grinca des dents puis claqua la machoir ... il avait envie de mordre. Il arriva enfin au bout du tunel et, l'air frai lui caressa le museau, suivit l'instant d'après d'un coup de sabot qui lui fut beaucoup moins doux que la brise. Il couina et herisa le poils, furieux puis mordit ferocement les fesses du cerfs mais quand se dernier se retourna il decampa de nouveau.

" C'estpasmoi ! C'estpasmoi ! C'est Queuedever ! "

_________________
* Mister Prefet Boule de Poil *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lunard21.skyrock.com
Sirius Black
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Amis : Jess'James, Mumus, Lily, Peter...
Déteste : Rogue, Bellatrix,... les Serpentards?
Age : 16 ans
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Jeu 7 Mai - 20:55

Mais ou est Sirius ?




C'était la question que pouvait se poser son entourage proche, non sans un certain agacement. En effet, les maraudeurs avaient tiré a la courte paille pour choisir celui qui irait chez les moldus pour se ravitailler en explosif-moldu et en magazines coquins ... Bon ca, c'était pour Sirius. D'ailleurs, le sort voulu que ce soit ce dernier qui recolta la dangereuse quete de secher les cours durant un après-midi ... Mais le destin s'acharna et la machine tragique prit le jeune Black dans ses rouages. Car ca n'était pas un après midi qu'il manqua, mais plusieurs jours. Que se passait -il ? Je m'en vais vous le conter.

Un certain après midi, Sirius tricha aux courtes pailles pour se rendre lui meme chez les moldus. Il se rendit a la salle sur demande, discretement sans attirer l'attention de Rusard - qui était deja occupé par James et Lunard. Une fois dans la salle désirée dont les murs de miroirs d'acier convergeaient vers une cheminée au centre de la piece. Sirius s'en approcha. La cheminée était grande, suffisament pour qu'il y tiennent debout aisement. Sirius s'autorisa un sourire a la pensée de Lunard, qui lui, trop grand, avait l'air d'un homme sans tete, s'il ne se voutait pas dans le foyer de la cheminée.
Fouillant dans sa poche, il prit une petite bourse vide qu"il remplit de poudre de cheminette, qui se trouvait dans une sorte de vase, près de la cheminée. Il lui en fallait pour le retour. Puis, il se placa dans le foyer de la cheminée, prit une conne poignée de poudre de cheminette puis :

" Le chaudron Baveur ! "

Dans un "POUF !" de fumée et de flammes bleues, Sirius disparu pour reapparaitre dans la petite auberge. Sirius sourit, fiere de ne pas avoir fait d'erreur de diction, puis après avoir salué toutes les personnes présentes, il s'en alla, fiere comme un paon. Une fois dehors, il ne pu retenir un "Waouhh" d'admiration. Il fallait dire que les moldus l'interressaient beaucoup.
Ainsi donc, il se mit en marche et sortit la liste que Remus et James avaient constitué sur un petit bout de parchemin. Une liste avec les "ingrédients" de la dynamite et d'autres explosifs comme la ....

" Nitro ... Glycérine ? ... "

Il haussa les sourcils, l'ingrédient associé était :

"Savon ? ... Bouaf, ils ont du se tromper. Il a de l'espoir celui qui veux faire un explosif avec du savon! Pouah ah ah ...C'est peut etre juste pour que ca sente bon ... "

Les moldus se retournerent sur son passage, mais Sirius mit cela sur le compte de sa classe innée et de sa beauté inconstable ... ben voyons ...
Il alla acheter tout ce dont il avait besoin puis se rendit de nouveau a l'auberge du Chaudron Baveur et lorsqu'il chercha sa petite bourse de poudre de cheminette pour repartir a Pouldard, il commit une grose erreur ... Le sac de provisions lui échappa et ...

" Salle sur ... Oh bordel de merde ! "

Un "POUF" de lumiere et de flammes vertes et il arriva en catastrophe dans un endroit inconnu. Une vieille femme hideuse avec un cigare a la bouche s'adressa a lui :

" Dis donc, mon gaillard, si tu veux ramoner une de mes filles, ca sera 100 balles, comme tout l'monde "

Sirius les yeux écarquillés et les yeux fixés sur les aiselles poilus de la vielle bonne femme eut un haut le coeur.

* Ca, ca va se retrouver dans mes cauchemards *

" Alors mon mignion ca t'tente ? "

Dans un begaiement pathétique, Sirius articula :

" Euh d ... de ... je ... euh ... Ou ... suis-je ... Madame ? ... "

Comme si la reponse fut evidente la vieille repondit :

" Bah dans un bordel ! J'me presente, Marishka, la maquerelle ! "

Le jeune Black ouvrit des yeux tout ronds, et contrairement a ce a quo ion pouvait s'attendre, il devient aussi rouge que Remus quand il "Kiff" une fille (dixit Sirius). Il profita d'un moment d'absence de la mere maquerelle pour s'échapper de la. Une fois a l'extérieur, les pieds dans la neige, il comprit qu'il n'était pas du tout a Londres. En vérité, i létait dans un pays de l'Est que nous garderons anonyme pour assurer sa sécurité.
Vous imaginez la migration de toutes ces femmes en quete du beau Sirius ? (Hrem ... ). Bref, nous allons abréger l'incroyable voyage de Sirius qui fut en résumé : le bordel => la fouriere car chopé en animagus dans une maison alors qu'il cherchait une cheminée => en garde a vue dans un commisariat de police car retrouvé dans une cage de la fourriere (en humain cette fois) et accusé de "violation de domicile" et de pratiques inhumaines sur animaux car aurait mangé un chien => la prison d'ou il s'évada aisement grace a un alohomora => surnommé le maitre de l'évasion et detesté pas ses "amis" de prison, il est l'ennemi public numero 1 dans ce petit pays de l'Est => adopté par une petite fille allemande => mis dehors dehors car avait des puces => recuillie par une belle jeune fille => decouvert en humain, nu, dans la salle de bain par le pere de cette derniere => mis dehors par ce dernier => se refugie dans un carton qui part en chronopost a Londres => Sirius retouve le Chaudron Baveur => pleure de joie => Retour a Pouldard par la cheminée des Gryffondors.

Bref c'est ainsi que Sirius tombant dans le lac, le traversa a la nage et arriva devant le saule cogneur au Alec, sa soeur et Syl pique niquaient. Son visage était caché par un poulpe qui lui vantousait la tronche.

"Humf foum ffff " => traduction " Aidez moi !"

Finalement, il reussit a se débarasser du poulpe qui vola pour cette fois ci, voler un baiser fougueux a Alec.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyond-the-age.forumpro.fr/matchs-f40/1er-match-poufsouff
Alec Wheeler
7émes Année
7émes Année
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Age : 26
Amis : Toutes les filles de la planete
Déteste : Sirius Black
Age : 17 ans
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Ven 8 Mai - 14:33

Alec était en train de raconter une histoire illarante qui lui était arriver un jour dans un salon de beauté, son recit etait ponctué par de grand eclat de rire :

" Alors je lui ai dit : Si tu ne me crois pas, je vais te montrer . Et j'ai mis la main a ma poche, et ... "

Mais Alec n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une muse aquatique en rute vient lui voler un fougueux baisé, mais l'échange de salive ne dura que quelque seconde car le Saule Cogneur jaloux explosa litéralement la tete de la créature marine, dont le cadavre vola avec la violence d'un boulet de canon dans Maureen. Qui se le prit en pleine tete et tomba a la renverse, elle voulu se relevez une des branches de l'arbre l'attrapa par la cheville est avec un petit mouvement rageux la projeta en l'air. Alec regarda la scene d'un oeil distrait : ce n'était que Maureen pas de quoi s'inquieter.
Il tira de sa manche une petite lingette demaquillante, anti point noire et qui favorisait le bronsage et cela meme la nuit, puis se lava le visage avec. Alec les avait toujours sur lui au cas ou qu'une muse telle celle qu'il venait de recontrer ne puisse contenir ses pulsions.

" Ralala les filles des Dieux sont toutes folles de moi ! Mais je ne saurait tolérer de tel comportement car cette soirée je l'ai reserver exclusivement a ma très mignion seconde admiratrice ! Tu as vraiment de très bon gout quand meme car tu sais aprècier la perfection a juste titre "

Maureen retomba au sol avec un bruit mat, et elle se releva tand bien que mal en crachant de plein poignet de terre et de feuille.

" Je croyais les chats retombait toujours sur leurs pattes o_O "

" Mais je suis sur mes pattes sombres crétins qui perds ses cheveux !!! Mais je suis enfoncée dans le sol "

Alec outré tira sur une meche de ses precieux cheveux et fut rassurer de voir qu'il était bien ancré au crane.

" Pff espece de mytho "

C'est a ce moment qu'Alec vit le chien et un cri aigu lui echappa, mais ce n'était pas l'aparition du Sinistros qui le terifiant mais son look ...

" Oh mon Dieu ! Il va me salir avec sa bave toute degoutant et il va me decoiffer ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 69
Amis : Lunard, Patmol & Queudver
Déteste : Servilo
Age : 16
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Sam 16 Mai - 14:25

Un des nombreux avantages lors de ces nuits de pleine lune était le fait que Remus était intellectuellement réduit et obéissais à James comme si celui-ci était le chef. Pour une personnalité telle que James c'était assez jouissif. Le côté négatif c'est qu'une fois transformé en cerf, James - ou plutôt son postérieur - provoquait une attraction sur la gueule de Remus. D'ailleurs, dès qu'il se retransformait en homme, on pouvait distinguer sur les fesses de James une petite marque qui ne voulait plus s'en aller, un peu comme une cicatrice. James s'inquiétait beaucoup de ce petit désagrément et pour cause ! Une fois une fille lui avait demandé s'il s'était fait retiré une queue. La honte, vous imaginez. Il pouvait toujours prétendre qu'il s'agissait là d'une marque de naissance mais l'idée de la petite queue en tie-bouchon poursuivait James jusque dans ses rêves. C'était d'ailleurs la clé de nombreux cauchemars.

James gronda et Lunard s'empressa de le couvrir d'excuse en dénonçant Queudver. Ce qui était fort peu probable puisque en tant que rat, Queudver passait son temps jugé sur la tête de James et ne s'aventurait jamais plus loin que son dos sous risque de se retrouver projeté au sol - ses petits pattes chatouillaient James et le jeune homme, qu'il soit en cerf ou en humain, était très sensible vers cette partie de son anatomie. Le rat faillit finir une fois piétiné, il n'avait plus jamais recommencé.

* Queudver va voir ce qui se passe dehors *

Le rat s'exécuta tandis que James s'efforçait de garder Remus bien tranquille à l'intérieur. Queudver revint quelques instant plus tard et resta soigneusement éloigné de Lunard qui sautait dans tous les coins.

* C'est Sirius ! Je vais le chercher ? *

* Oui amène le, faut qu'on trouve un moyen de se débarasser des crétins dehors ! *

Peter fit demi-tour et James reporta son attention sur le gros loup gris.

* Qu'est ce que je vais faire de toi ... ? *

Le flair de Remus tout comme ses pensées furent de nouveau envahit par l'odeur des humains et il entreprit d'avancer vers la sortie. Malgré l'élancement de sa morsure, James le chargea de nouveau, l'empêchant de passer et le forçant à reculer.
C'était plus facile de retenir Lunard quand Sirius était présent. Mais celui-ci devait se débrouiller pour pénétrer dans le trou sans se faire voir des trois autres glandus. Sirius y arriverait, il était malin mais James s'inquiétait surtout du temps qu'il mettrait pour trouver une solution. Queudver revint et annonça que Sirius ne tarderait pas à arriver, il avait juste perdu une chaussure dans le lac et tenait à la retrouver.

Un gros
BOUM! suivit d'un toussement et d'un crachement leur parvint du bout du tunnel. Tous se levèrent du petit coin de la chambre en haut, dans laquelle ils étaient coucher et ils discendirent l'escalier. Un chien noir se détacha de l'ombre en secouant la tête et James en conclut que son ami devait avoir mal calculé son élan, le mur avait du l'arrêter un peu trop brusquement. Lunard lui sauta dessus et lui fit la fête. Cornedrue descendit à son tour, Queudver juché sur l'un de ses bois.

* Mais où étais tu ? Ca fait des jours que tu as disparu ! *

Quant il le voulait, James pouvait être pire qu'une petite amie jalouse. Sauf que cette fois, sa colère était justifié: Sirius avait bel et bien disparu et ils étaient désormais coincé dans la cabane hurlante avec un loup-garou plus excité qu'une puce. S'ils ne trouvaient pas très vite un moyen de se débarrasser d'Alec et sa clique, James ne savait pas comment ils pourraient annoncer au Professeur Dymbledor la mort de ces trois élèves et encore moins la présence des Maraudeurs!

_________________
Un ami, rien qu'un ami, c'est aussi précieux qu'une vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Amis : Jess'James, Mumus, Lily, Peter...
Déteste : Rogue, Bellatrix,... les Serpentards?
Age : 16 ans
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Dim 17 Mai - 21:32

Qu’est-ce que c’était que ce cri de petite fille? La mâchoire du chien noir toucha presque l’herbe: nan mais, il se faisait voler la vedette auprès des filles par ce truc-là? Et en plus il était blond! Vraiment, ce gars n’avait rien pour lui. Retroussant les babines, il se mit à grogner tandis qu’Alec gémissait:

« Oh mon Dieu ! Il va me salir avec sa bave toute degoutant et il va me decoiffer ! »

* Oooh, minouchette, va…. *

Hé mais c’était pas si bête de sa part, au blond: pourquoi ne pas lui sauter dessus et lui foutre la honte devant les filles? Il en jappait d’avance, et chacun de ses aboiements étaient ponctués par un gémissement d’Alec qui craignait pour sa mise en pli si parfaite. Alors que l’animagus aplatissaient ses membres antérieurs sur le sol, le postérieur bien en l’air, près à bondir, un petit rat fit son apparition. C’était Queudver, ça ne faisait aucun doute. Sirius aurait reconnu son odeur parmi toute une colonie! Et puis il avait cette démarche un peu gauche…

* James m’a dit de te ramener! *

* … C’est gentil Queudver, je connais la route tu sais… *

* Il a dit qu’il fallait trouver un moyen de se débarrasser des crétins dehors! C’Est-ce qu’il a dit. *

* Ok, je vais repêcher ma godasse et j’arrive. *

Et le petit rat parti comme il était venu, passant inaperçu aux yeux du petit groupe. Sirius se replaça sur pattes, cherchant la position la plus adaptée pour atterrir en plein sur Alec, et lorsqu’il prit l’impulsion suffisante pour décoller du sol et qu’il atteignit presque sa cible, qu’il défiait du regard, la langue pendante sur le côté, ruisselante de bave, le Poufsouffle croisa son reflet dans l’argenterie et découvrit avec horreur une mèche de cheveux rebelle, aussi se pencha-t-il vers le sol pour se recoiffer. Ainsi, Sirius continua son vol plané en passant au-dessus d’Alec et atterrit avec fracas dans la cavité du saule cogneur.

*Aï-euh! *

Ronchonnant, il se releva puis s’assurant que personne ne l’avait vu, il sortit d’un nuage de poussière. Manque de chance, ses amis étaient là et semblaient avoir tout entendu. Vite, il lui fallait une excuse:

* Ouah, ils étaient au moins une vingtaine, tous armés jusqu’aux dents et…. Bon d’accord, l’autre pauv’ tâche s’est baissé au moment où je sautais… *

Le loup gris -le gros loup gris plutôt- lui fit la fête et Sirius ne pu se retenir de faire de même. Ils se coursèrent un peu, claquant les mâchoires, par jeu, lorsqu’un majestueux cerf -kofkofkof…- surmonté d’un rat qui se balançait à ses bois fit son apparition.

* Mais où étais-tu? Ca fais des jours que tu as disparu! *

Sirius cessa son jeu, et la queue entre les pattes redevint tout calme.

* J’étais perdu chez les moldus, mais si j’vous raconte vous allez pas me croire…. *

Et il avait raison, personne ne croirait une histoire pareille. Aussi préféra-t-il exposer son plan:

* J’ai une méga idée! Les filles ça n’aime pas les rats! Et l’autre est une vraie chochote, donc Queudver tu n’as qu’à te glisser dans la nourriture, le blond va s’évanouir, et les filles peut-être te piétiner, et moi je m’occupe du chat sans squelette et des filles si elles veulent te piétiner. *


Mouais…

_________________


Dernière édition par Sirius Black le Dim 17 Mai - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyond-the-age.forumpro.fr/matchs-f40/1er-match-poufsouff
Remus Lupin
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 25
Amis : Sirius et James ... enfin
Déteste : La pleine lune
Age : 16
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Dim 17 Mai - 21:59

Remus en voyant son cher copain le chien noir, il lui bondit dessus sans attendre et lui attrapa l'oreille entre ses crocs pour l'inviter a jouer. Puis il fit un bond en arriere et lui sauta a nouveau dessus, cette fois ci lui attrapant la queue. Il se mit en position de jeu tout en grognant amicalement et en faisant claquer sa machoire. Le jeu dura un certain temps jusqu'a ce que le cerf les interrompent.

* Qu'elle rabajoie !*

Et pour ce venger il mordit la fesse droite du cervidé, l histoire qu'elle ne soit pas jalouse de l'autre et détalla prestement pour eviter les sabots de l'herbivore. Il contourna la bete et vient se frotter contre Sirius et pendant qu'il leur expliquait son plan Remus était sur le dos, les pattes battant l'air, se deplacant en rampant comme un lombric pour mordre les pattes du chien, toute en continuant de grogner. Quand patmol eut finit, il se redressa d'une cabriole sur son seant et bondit a nouveau en tous sens.

" Ouiouiouioui MORDREmordremordre ! AHAHAHAHAHA ! Jouerjouerjouer avec les huhuhumain ! puis les devoré ré ré !!! "

Il sauta d'un bond par dessus le dos de Conedrue puis sauta sur Patmol qu'il plaqua en le mordillant. Se dernier le repoussa et le loup reparti dans sa course folle. Il partit comme si tous les diables de satan était a ses trouses vers l'escalier et s'arreta aussi soudainement qu'il avait demarré pour hurler a la lune. Son chant fini, il sauta par dessus la rembarde puis de nouveau sur James, qu'il mordit au passage. Puis il courrut vers la sortie bien decider a etre le premeir a faire Mumuse avec les humains

" C'est moi l'prems ! C'est moi l'prems ! C'est moi l'prems !C'est moi l'prems ! "

_________________
* Mister Prefet Boule de Poil *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lunard21.skyrock.com
James Potter
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 69
Amis : Lunard, Patmol & Queudver
Déteste : Servilo
Age : 16
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Dim 17 Mai - 22:31

* STOOOOOOOP !! *

Sirius avait eut la même réaction que lui et avait aussi ordonné à Remus de s'arrêter. Il ne fallait surtout pas que le loup sorte. Poussant un soupire imperceptible, le cerf se tourna vers le chien qui surveillait Remus du coin de l'oeil au cas où celui-ci essaierai de feinter pour sortir.

* Et moi je fais quoi pendant que Peter meurt et que toi tu souffres à force de papouilles ? J'attend en tricotant ? *

Le chien eut l'audace de lui répliquait que ça pourrait être une idée et qu'il avait besoin de chaussette et James le chargea. Heureusement pour sa peau le chien fut le plus rapide.

* Faut qu'on le sorte d'ici au plus vite ça devient urgent ! il désigna Remus d'un signe de tête et rajouta, bougon: et j'ai envie de pisser ! *

Les animagus se chicanèrent encore un instant pour savoir quel plan était le meilleur puis comme cela ne menait nul part ils choisirent de régler la question en jouant à pierre, papier, ciseaux. Au bout de trois matchs nuls - ne me demandez pas comment un chien & un cerf peuvent mimer les formes nécessaires au jeu - ce fut Peter qui trancha:

* On a qu'à attirer leur attention ailleurs *

Un plan simple auquel ni Sirius ni James et certainement pas Remus n'avaient pas pensé. Sirius et Peter sortirent du trou sous les pleurs de Remus. James s'approcha de lui :

* Hé Lunard ! Une course jusqu'à la forêt ça te dit ? *

Le loup arrêta de gémir et bondit sur ses pattes prêt à coller une raclée au cerf.

* Dès que tu entend Patmol aboyer tu part, d'accord ? *

Lunard trépigna et dressa l'oreille, attentif. Il ne se passa qu'environ 2 ou 3 minutes, on entendit un cri suraiguë et des acclamations de filles. Elles devaient être charmées par le chien, Sirius était fort à ce jeu-là. Quant à Peter il avait peut-être réussi à tuer Wheeler Le Troll d'un arrêt cardiaque, avec un peu de chance.
Le chien aboya et Remus partit au quart de tour suivit par James.

_________________
Un ami, rien qu'un ami, c'est aussi précieux qu'une vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Amis : Jess'James, Mumus, Lily, Peter...
Déteste : Rogue, Bellatrix,... les Serpentards?
Age : 16 ans
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Lun 18 Mai - 18:46

Une fois d'accord sur le plan à exécuter, les quatre amis se cindèrent en deux groupes: Cornedrue et Lunard restèrent sur place, à attendre le signal de Sirius, qui, accompagné de Queudver, irait distraire les pique-niqueurs. Le petit rat s'aggripa dans les poils noirs du chien, tandis que Sirius s'élançait vers l'extérieur.

Il se tapit contre le sol et avança en rampant jusqu'à ce qu'il puisse avoir une vue du champs de bataille. Le rat descendit de sa monture pour venir se placer devant elle, presque museau contre museau:

* Tu as compris, Queudver? Tu te glisses dans la nourriture, n'hésite pas à grimper partout. Je m'occupe du chat et je ferais mine de te chasser. N'ai pas peur de ma mâchoire: je ferais attention à ne pas te bouffer. Ok? *

Dans un couinement, le rat acquiesça puis se mit en route, lézardant jusqu'à la couverture sur laquelle le groupe était installé. Il se passa quelques secondes avant que l'un d'entre eux ne constate la présence d'un nuisible dans leur casse-croûte. C'était à Patmol d'intervenir.

Se dressant sur ses membres, il se jeta sur la couverture, grognant et cherchant à attraper le rat. Au passage il grignota quelque truc à manger car il était affamé après son excursion chez les moldus. Mais, Queudver prit sûrement panique à cause du jeu d'acteur -parfait- de son ami Patmol, aussi le rat mordit le chien à la babine lorsque sa gueule fut à sa portée. Un "KAHU!!" raisonna lorsque les petites dents pénètrèrent la chair.

* Mais t'es con ou quoi? Fallait pas m'mordre! *

* Désolé, Patmol, mais tu m'fous tellement les pétoches... *

* Un peu d'confiance, merde. *

Le "Kahu" avait sûrement raisonné comme un aboiement de signal aussi ne fut-il pas étonné de voir un cerf courrir après un buldozer gris. Mais les trois Pouffsoufle, eux, le seraient sûrement un peu plus, aussi, Sirius joua-t-il sa dernière carte.
Se laissant tomber, les quatre fers à l'air, il se mit à couiner.

* Ah ça y est, c'est la fin, je vois une lumière au bout d'un tunnel. Ah! J'ai froid.... AH! Oh... Euurk.... *

Il attira l'attention sur lui. Mais peut-être pas la meilleure, car rapidement, il se mit à recevoir, et Queudver y compris, des coups de... chat?

* Chat? *

* Chat????? QWICK!!! Les rats et les souris d'abord!!! *

Queudver se volatilisa jusqu'à la forêt et Sirius lui, le rejoignit grâce à un bon coup dans le derrière.

* Lâche! T'aurais pu m'attendre! *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyond-the-age.forumpro.fr/matchs-f40/1er-match-poufsouff
Alec Wheeler
7émes Année
7émes Année
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Age : 26
Amis : Toutes les filles de la planete
Déteste : Sirius Black
Age : 17 ans
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Lun 18 Mai - 19:25

L'hideux cerbere noir qui etait apparu devans lui s'était volatilisé comme par magie.

* Mais non Narrateur idiot et overoldfashion ! Ma beauté lumineuse a le pouvoir de dissiper les tenebres ! Je suis la reincarnation d'Apollon toute les betes fauves me craignent et deviennent poussiere en me voyant. La prise de conscience de leur laideur les anéantis ! Mais les pauvres ni peuvent malheuresement rien ! A mes coté tous le monde est un laideron ! Oh je suis si beau que je m'aime *

Alec prit d'une violente bouffé amoureuse se serra fougeusement dans ses bras. Il croissa le regard du chat de Syl qui était totalement attéré ... et fut charmé pas ses yeux fabulesement vitreux.
Alec était en train d'admirer ses magnifiques cheveux d'or quand Spartacus eut une nouvelle fois un petit soucis avec l'arbre. Mais cela Alec ne le vit pas car il s'était retourner pour voir qui du chat ou de Syl avait les plus beau "miroir". Quand il reporta a nouveau son attention sur le chat il avait disparu.

* Oh le pauvre n'a pas suporté de perdre l'attention de la plus sublime créature de la terre ! *

Il decapsula une bouteille de bierre au beurre et en bu une longue lamper afin d'oublier le malheur qu'il venait de lui arriver.

* Ouin je peu plus me voir ! Oh mon amour tu me manque deja ! *

Il leva les yeux vers la lune est une branche passa devant le disque pale puis une autre. Il se retourna soudain vers le saule cogneur et vit que l'arbre bougeait. ( Au passage sa soudain torsion du buste lui permit d'esquivé une liane ). Il se redressa soudain sur son ses pieds, ce qui lui permit a nouveau d'echaper a l'arbre, et agita les bras en tous sens. Il s'apercu que Syl venait de faire la meme chose. Il pointa le doigt en direction de l'arbre et la jeune fille fit de meme.

" Oh tu a vraiment de bon gout ! Ainsi tu veux imiter la perfection jusque dans ses gestes "

Il se mit a improvisé une petite dance. Puis quand une branche de l'arbre, ( Oh blaspheme ! ), faillit le decoiffer il se rapella de la raison de sa surprise.

" Je dois vous laissez mes belles dulcinés. Je crois que je suis un peu ponpette je vois les arbres bouger. Je vais au bord du lac le temps de decuvé. Pouvoir admirer ma beauté devrait me permettre de me dégrisser. "

Sur ses mots il parti a grand pas, et Maureen poussa une plainte déchirante.

" Rhoo tu sais bien que je ne peux rien faire pour toi cher soeur ! Ca ne serai pas bien ! Et puis de toute facon tu es trop moche pour mériter qu'une beauté tel que moi s'interesse a toi ! "

Il avait dit sa sans se retourner, il ne vit donc pas le manege des maraudeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syl Vice
3émes Année
3émes Année
avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Amis : Maureen
Age : 13
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Lun 18 Mai - 20:58

Bien qu'elle eu l'air particulièrement stupide, Syl imita sans complexe la danse qu'Alec était en train d'éxecuter. Elle préférait sauver sa vie et laisser tomber sa dignité.

" Je dois vous laissez mes belles dulcinés. Je crois que je suis un peu ponpette je vois les arbres bouger. Je vais au bord du lac le temps de decuvé. Pouvoir admirer ma beauté devrait me permettre de me dégrisser. "

" Non attend reviens ! "

Une branche siffla aux oreilles de Syl, fit demi-tour et reviens frapper Syl. Celle-ci fut projeter à terre tandis que Maureen poussait un hurlement déchirant.

" Quoi ? Où ? Comment ? Pourquoi ? "

Syl se dressa sur ses pieds, empoignant Spartacus par la queue prête à frapper l'immonde créature qui osait s'en prendre à son amie. Spartacus se mit en position d'attaque: le corps tendu comme un string, les griffes sorties et la gueule ouverte - afin de pourrir l'oxygen de l'ennemi et de l'affaiblir.
Syl vit d'abord le rat qui courait en zig-zag sur la couverture puis ensuite elle vit le chien mourant. Elle aurait pu l'aider mais comme elle détestait les chiens et encore plus les chiens noirs pleins de poils en train de mourrir. Elle brandit haut son arme - Spartacus - et l'abattit sur l'immonde boule de poils puante puis sur le rongeur difforme et ainsi de suite à l'interval régulier. Accompagné bien sûr d'un cri de guerre digne de ce nom - Poudlard épisode 3: Le retour de Xena.

" Va t'en le chien ! Oust ! Oust ! Oust ! "

Maureen aussi se battait sauvagement, son côté félin reprenant le dessus.

" Vas-y Bastet ! A gauche !! Griffe lui la truffe ! Arrache lui les poils du ventre ! Mord lui la patte ! Crève lui un oeil ! Vas-y Spartacus mord lui la queue ! ... Non pas celle-là ! "

Le chien parvint à se relever et Maureen l'exépdia d'un coup de pied au derrière. Le cabot s'éloigna en direction de la forêt.

" Le rat ? Où est le rat ? Où est-il ce misérable ?! "

Mais il semblait lui aussi être parti. Syl pris Spartacus dans ses bras qui avait repris une forme normale - si tant est que Spartacus est un jour eut un corps normal.

" Brave soldat, tu as parfaitement rempli ton rôle ! Ah mon beau Spartacus ! Tu es la créature la plus belle de cette terre ! Je t'aime tant mon chaton ! "

La jeune fille - dont les cheveux et les sourcils étaient désormais d'un rose vif - déposa un baiser sur le sommet du crâne du matou qui ronronna doucement.

Elle se tourna vers Maureen:

" Tu n'es pas blessée ? puis elle chuchota: étais-ce une prévention ? Un message divin ces deux créatures ? Oh Maureen, toi la Déesse ! Dis-moi ! Quel malheur va s'abattre sur nous, Ô pauvres sorciers que nous sommes ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen Wheeler
3émes Année
3émes Année
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 23
Amis : Alec Wheeler, Syl Vice
Déteste : les incultes a la divination
Age : 14 ans
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Lun 18 Mai - 23:55

Le saule cogneur avait reporter son attention sur Alec et Maureen fut au calme pendant une dizaine de minutes le temps de grignotter quelques friandises, l'histoire de se remettre d'aplomb avant une nouvelle demi heure d'equive et surtout de savatage.

* C'est inconcevable comment un con comme mon frere Miaou, ( Desolé du vocabulaire mais appelons un chat un chat miaou ! ) peut avoir autends de chance. C'est injuste. Ce clochard, cette raclure de caniveau a plus de chance que Moi fille des Dieux Rwaoooo ! *

Elle plongea sa main dans la paquet de chips et sentant un truc poillu a la place de pomme de terre graisseuse et croustillante, hurla de surprise. Alec se meprit sur le sens de son cri bien entendu et se l'attribua.

* Je veux faire un test genetique !!!!!!!! ca peu pas etre mon frere Miaou Se serai une insulte a mon sang divin !! Si la science n'avait pas prouver que la Terre tournait autour du soleil je suis persuadée qu'il croirai que le soleil tourne autour de lui ... miaou me demande si il le croit pas faudra que je lui demande *

Elle ouvrit le paquet de chips en grand afin de voir se qu'il contenait et y decouvrit un gros rat gris.

* Miaaam ! Ronronron c'est d'autant meilleur que les chips ce truc ! en plus il est bien dodu hihi ! *

Oui il arrivait a Maureen ' quand elle arrivait a les attraper ) de bouffer des rats ou des souris. Je vous laisse deviner qu'elle ne prend pas la peine de les faires cuirent

* Roh devient pas tout vert ! Rwaaao c'est bourré de proteine ! Bastet n'est pas une chocotte contrairement a l'autre pecors *

Elle voulut se saisir de son trophée derechef pour le boulotter, mais un sinistros surgit de nul par et fit fuir sa proie.

* Espece de papyrus flétri ! RAOUUUW je vais t'apprendre a t'interposer entre Bastet et l'objet de son desir ! Presage de mort ou pas tu vas le regretter ! *

Elle cracha en direction du terrifiant chien, qui devient tout de suite moins terifiant quand ce fut le rat qui le mit en deroute. Il couina et aussitot une fleche grise passa dans le dos de Maureen suivit d'un grand cerf. Maureen apercu du coin de l'oeil l'agitation mais quand elle se retourna elle ne vit que la foret.

* Surement le Saule cogneur qui fait des siennes ! Pourvu qu'il est enfin tué Alec ! *

Mais elle en doutait elle avait pas entendu le cri du goret ecorché de Alec quand cassait un ongle. Elle reporta son attention sur le chien qui faisait semblant d'etre gravement blessé ... de plus en plsu pathétique . Elle detestaient les chiens. Ses cheveux se hériserent et elle fit le dos rond, feulant avec deux fois plus d'ardeur que precedement. Sa main jaillit en direction de la truffe du chien et elle sentit ses ongles s'enfoncé avec dans la chair du cabot.

* Finalement j'ai bien fait de les aiguisser, meme si j'aurai preferé les tester sur Alec Miaou ! *

Elle dechocha plusieurs autres coup de griffes restant a bonne distance du chien pendant que Syl le frappait, ainsi que son copain le rat, avec son amtou .

* Si on peu appeler ca encore un chat ! Meme moi defois je commence a en douter pourtant je suis caller en la matiere miaou *

Elle decida de passer a la vitesse superieure et se rua sur le toutou, au corps a corps sa puissance etait encore plus destructrice. Elle mordit sauvagement les fesses du chien* puis une de ses pattes, pendant que ses serres continuaient de battre l'air pour arracher des morceaux de chairs, d'yeux ou des poils a la pauvre bete. Mais le chien finit par reussir a fuir et Maureen reussi a lui coller un dernier coup de pied aux fesses. Elle se depecha d'enlever une de ses chaussures pour l'envoyer sur le chien mais elle ne sut pas si elle avait atteinds sa cible ou non.
Les deux filles allerent se mettre a l'abri du saule cogneur et Maureen reprit son soufle pendant que Syl callinait son monstre.

" Tu n'es pas blessée ? puis elle chuchota: étais-ce une prévention ? Un message divin ces deux créatures ? Oh Maureen, toi la Déesse ! Dis-moi ! Quel malheur va s'abattre sur nous, Ô pauvres sorciers que nous sommes ! "

Elle leva une main pour appaisser son amie.

" Nous nous sommes en dehors de tout ca, l'étrange comportement de ses animaux ne nous consernent point ! Si les etoiles nous demandes de les surveiller nous le ferons mais pour l'instant il n'en ai rien !
Miaou revenons a notre principal mission ! Nous devons essayer de sauver le pauvre gryffondor. Il est peu etre deja trop tard peu etre que cette bete fauve est le loup garou qui va le mordre ! Dans ce cas nous avons tous fait pour le retenir miaou ! Mais sache chere dissiple des dieux qu'il est difficile d'interferer avec les Loi immuable du Destin. Et cela meme le grand Osiris n'en ai parfois pas capable. L'importance est que nous ayons fait tous notre possible pour empecher le malheur de s'abatre ! Ce soir le plus important je pense et de retrouver le garcon, avec un peu de chance nos efforts conjugués permettrons qu'il ai un encore un peu de temps pour vivre heureux ! Miaou"

Elle fit une pause et reprit d'une voix pensive

" Peu etre que finalement ses animaux n'était pas la par hazard ! Peu etre devrions nous les attraper et les dresser a chasser les loups garous ! Si on les chasses de la foret il n'aura plus rien a craindre ! :binocle:Miaou tu en penses ? "


* [ Defi ! : Reussir a faire mordre a tout mes perso les fesses de quelqu'un XD ca va etre chaud pour certain]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Amis : Jess'James, Mumus, Lily, Peter...
Déteste : Rogue, Bellatrix,... les Serpentards?
Age : 16 ans
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Lun 25 Mai - 23:42

Le chien et le rat faisaient fumer leurs pattes en galopant, talonnant leurs amis. Le grand et massif loup gris, tout heureux d'être arrivé en premier, sauta dans tous les sens la langue écumante de bave et le regard profondément niais. Il valait mieux cela même si cela n'était pas très glorieux pour Mumus, car lorsque la faim et la rage l'animaient, il était totalement ingérable.
Cornedrue qui avait sprinté aussi vite qu'il le pouvait pour rester au plus près de Lunard, comprit qu'il fallait freiner d'urgence, aussi freina-t-il des quatre fers, dans un splendide remake de Bambi. Il s'arrêta de justesse, ses bois près à empaler un écureuil, qui sous le coup de l'émotion, tomba raide par-terre.

* Tu du du duuuuuuu *

Le chien noir filait à toute allure, en boitillant légèrement, à cause de tout ce qu'il s'était prit sur le museau (morsure de rat, coup de chat-serpière, coups de griffes, coups de pieds et godasse volante...). James eut à peine le temps de sommer Sirius de s'arrêter mais trop tard: croyant à un jeu, Lunard bondit pour attérir devant Siriius, en position de jeu, le chian patina, le rat fila droit dans la gueule du loup qui, adorant les jouets qui couinent, s'apprêta à refermer sa mâchoire. Le cerf eut juste le temps de piétinner la queue du loup qui, dans un hurlement plaintif, recracha le nuisible recouvert de bave, qui dans son vol plané, attérit dans l'oeil de Patmol, qui, aveuglé, tribucha pour tomber entre les pattes du cerfs, déjà assaillies par les crocs du loup. Bref, pour conclure, ils tombèrent tous dans un bosquet, derrière, sauf Queudver, qui fit remarquer que ces buissons ressemblaient à s'y méprendre au poil à gratter de chez sa grand-mère.
Cornedrue ne pu trancher entre l'envie de mourrir et celle de piétinner le chien jusqu'à en faire une descente de lit, alors que ce dernier lui, se chamaillait gaiement avec Lunard. Leur jeu coûtumier. Bref, il avait l'air de se fiche du poil à gratter...

Redressant l'une de ses oreilles cassées, le chien pointa son museau en l'air.

* Oh.... Les revoilà on dirait.... *

Reprenant rapidement sa forme humaine, Sirius repoussa le cerf, le loup et le rat dans le buisson et se rhabillant comme il le pouvait il se prépara à la venue des chasseuses. Lorsqu'elles furent là, devant lui, Sirius, en caleçon avec une seule chaussure au pied, les cheveux en bataille, attendait d'un air naturel, accoudé à un arbre.

" Salut les filles.... J'offre mon corps à la nature, ça vous tente? Je vois bien que vous êtes plutôt de nature à vous offrir mon corps, mais aller, soyons fous, j'accepte... "

Il abordait un sourire ravageur, fièr dans son caleçon nounours. Mais, Remus ayant le diable profondément enfoncé dans son trou du cul, se mit à mordre le postérieur de Sirius qui changea son sourire en un rictus de constipé, pour ne pas hurler de douleur.

* James, fais quelque chose j't'en pris! Il a déchira mon caleçon nounours.... *

" Cornedrue, fais quelque chose! " susurra-t-il au cerf, puis voyant que son murmure attira l'attention, il reprit, de voix plus forte:

"Je disais: Corne de Brûme! J'ai tué une rose!"

Et cueillant une fleure du buissant - une feuille en fait - il reprit:

" Ah non, c'en ai pas une.... Héhéhé.... "

* Sortez-moi de la -_-' *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyond-the-age.forumpro.fr/matchs-f40/1er-match-poufsouff
Remus Lupin
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 25
Amis : Sirius et James ... enfin
Déteste : La pleine lune
Age : 16
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Mar 26 Mai - 21:12

Remus tout joyeux d'avoir gagner la course et d'etre avec ses meilleurs amis ...

" Gné GagnéGagnéGagnéGagnééééé !! "

... Remuait la queue tellement fort que son arriere train était deporter de droite a gauche. Soudain on le poussa brusquement dans les buissons. Et le chien noir perdit tout ses poils hormis un morceau étrange et couvert de chose bizard.

" oohhh "

Le chien maintenant resemblait a un homme, mais Remus ne fut pas prit d'envie meurtriere car le jeune homme portait encore son odeur de cabot. Les deux pousoufles apparurent. Mais elles non plus il n'y toucha pas, l'une sentait l'herbe, la terre et les arbres, et cette odeur rapella celle du saule cogneur a Lunard.
Lors de sa premier sortie il avait essayé de mordre ce grand truc qui bouge mais comme il ne s'était recolté que des dents en moins, une cicatrice en plus et un bain dans le lacs, il n'avait pas plus jamais tenter de le machouiller, et il evitait l'arbre comme la peste.
Maintenant Il avait peur des arbres qui bouge, si un coup de vent un peu fort en animait un a coté de lui il detallait comme un demen.

L'autre fille sentait la meme odeur que la premier mais en moins fort, ainsi que les trucs puant que les bipedes aimait se mettre : Du parfum. Ca devait etre l'homme blond qui l'avait impregnée de cette odeur.
Une chose est sur il ne toucherai jamais a Alec, Il adorai mordre, certe, mais il était farouchement pour l'agriculture bio et detestait les produits chimiques.

Remus de plus en plus intrigué par l'étrange callecon de son ami Patmol, voulu s'en saissir, bon certe il pinca un peu la fesse de son cher ami, mais (meme si Sirius risque d'avoir les fesses toute bleus demain ) il ne lui fit pas une égratignure. Meme si encore il risque de ne pas pouvoir s'asseoir pendant un petit moment ... quoique le plus a pleindre sur cette question reste Cornedrue. D'ailleur la pensée du fessier musclée du cerf le fit saliver, et s'en prevenir il avala le bout de callecon qu'il avait consciencesement déchiqueté pour goutter a quelque chose de plsu tendre sous la dent.

Mais il s'arreta dans son elan quand il vit ce que la fille au cheveux roux tenait dans ses bras.

" "

Il se mit a saliver de plus belle et sautilla sur place, grognant de plaisir.

"Pouiiiik Pouikkkk Pouikpouikpoupouikp ouiiikpouikpikpikpouikp ouiiiik quiiii ! "

Et il ramena tous son poids sur ses pattes arrieres pour bondir sur la poufsoufle.

_________________
* Mister Prefet Boule de Poil *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lunard21.skyrock.com
Syl Vice
3émes Année
3émes Année
avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Amis : Maureen
Age : 13
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Mar 2 Juin - 21:41

Le type qui leur faisait face avait l'air d'un parfait crétin. Enfin, selon Syl il n'en avait pas seulement l'air, Sirius Black était un crétin. Voire même un abruti fini. Tout le monde le trouvait beau mais Syl trouvait qu'il avait un faciès assez banal, en plus il était arrogant et son rire comparable à celui d'un chien horripilait la jeune fille.

" Salut les filles.... J'offre mon corps à la nature, ça vous tente? Je vois bien que vous êtes plutôt de nature à vous offrir mon corps, mais aller, soyons fous, j'accepte... "

Syl se sentit réellement offusqué. Non mais pour qui se prenait-il ? Syl jeta un coup d'oeil à Maureen mais celle-ci n'avait pas l'air franchement emballé par l'offre non plus.
Black baragouina d'autres trucs plus ou moins compréhensible et Syl cru pendant un moment qu'il était en train de s'adresser au buisson juste derrière. D'ailleurs c'était drôle, mais la lune projetait une drôle d'ombre, on aurait dit que des branches gigantesques sortaient du buisson ainsi qu'une queue touffue. Enfin en même temps, on était dans la Forêt Interdite, non ?
Les cheveux de Syl virèrent au gris - ce qui illustrait bien son humeur dès que Black était dans les parages. Elle repoussa ses cheveux en arrière et les mains sur les hanches s'adressa à l'abruti:

" Tu es pathétique Black. Pathétique et stupide si tu croit qu'avec ta dégaine tu as le moindre effet sur nous aussi riquiqui soit-il ! "

Sirius, bien qu'en étant préoccupé par le buisson, sembla toucher par la remarque. Mais Syl ne savait pas si elle avait froissé son égo démesuré ou si cela lui importait peu. Spartacus cracha et voulut sauter des bras de sa petite maîtresse pour entrer dans le buisson. Syl se pencha pour voir ce qui pouvait bien se trouver derrière les feuilles mais Sirius lui barra le chemin et le buisson émit un couinement étouffé.
Fronçant les sourcils, Syl se tourna vers Maureen qui semblait elle aussi avoir repéré l'étrange buisson. Spartacus cracha cette fois sur Sirius et Syl caressa l'encolure de son matou:

" Gentil chat ... Qu'est ce qui se cache là-dessous ? "

Sirius lui assura qu'il s'agissait d'un simple écureuil et il bégaya des explications sans queue ni tête.

* Je savais bien qu'il était stupide *

Il est pourtant l'un des meilleurs élèves du collège

* Il doit copié sur l'autre avec des lunettes, heu ... Potter c'est ça ? Lui il sait vraiment lancer un sort je l'ai vu *

Puis à Maureen:

" Tu crois qu'on peut lui proposer l'idée ? Cet idiot pourrait nous être utile pense-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Amis : Jess'James, Mumus, Lily, Peter...
Déteste : Rogue, Bellatrix,... les Serpentards?
Age : 16 ans
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Jeu 4 Juin - 20:29

En effet, Sirius sembla touché par les remarques de Syl. Comment pouvait-elle etre rebuttée par lui, le beau Sirius et vénérer une tache -blonde, en plus !- comme Alec Wheeler ! Vraiment blessant pour le jeune Black. Mais bon, il s'en remettrait, meme si son ego était salement amoché. Mais, le but était bien de faire diversion par sa manoeuvre, aussi chercha-t-il un moyen pour repousser les filles, mais les pestes étaient coriaces.
Cherchant par tous les moyens d'empecher Syl de pouvoir decouvrir un cerf, un rat et un loup-garou dans le buisson, Sirius joua alors sa derniere carte, alors que les filles se mettaient d'accord pour l'utiliser. Mais, comment ? ca, Sirius ne voulait pas le savoir, ces nanas étaient frapadingue. Aussi prit-il un air surpris et s'exclama en pointant une direction derriere elles :

" Oh ! Rusard en tutu qui roule une pelle a Miss Teigne ! "

Seul Spartacus et la femme-chat se retournerent, Syl ayant toujours ses yeux braqué sur le gryffondor. Il enchainaalors rapidement :

" Et la ! Une moche qui roule un patin a Alec !! "

Il profita de ses quelques secondes de répit pour s'évanouir dans la nature, et prendre sa forme d'animagus. Quand les filles se retournerent, un chien noir leur fit de nouveau face, assis, clignant doucement les yeux, en inclinant sa tete sur le coté. Spartacus cracha, pret a attaquer (mollement), idem pour les filles. Patmol se mit en position de jeu, jappa a plusieurs reprises avant de foncer sur Syl, passer entre ses jambes, la fauchant au passage, ce qui la mit sur les fesses et en rogne. Il aboya sur Maureen et s'échappa vers le lac, en hurlant, ce qui raisonna pour le cerf, le rat et le loup comme un :

* Allez y, fuyeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeez !!!!!!! *

Arrivé pret du lac, le chien s'arreta a coté d'un banc, les filles étant a l'opposé. Ils se défierent un instant et quand les filles chargerent a droite, il fila a gauche. Elles allerent a gauche, il fonca a droite ... jusqu'a ce qu'elles se séparent et attaquent a gauche et a droit.

* Gloups ... *

Sirius s'applatit sur le sol, priant pour qu'un miracle se produise et qu'on le sauve de ce nid de guepes ... Tout gémissant, le chien sentait la fin proche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyond-the-age.forumpro.fr/matchs-f40/1er-match-poufsouff
Remus Lupin
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 25
Amis : Sirius et James ... enfin
Déteste : La pleine lune
Age : 16
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Jeu 4 Juin - 21:33

Remus écoutait avec attention ce qui se disait derriere le buisson, Cornedrue lui avait interdit d'essayer d'attraper le PouikPouik en forme de chat sous pretexte que ce n'était pas propre et qu'il risquait d'attraper des maladies. Lui il s'en foutait que ca soit impropre a la consomation ! Il allait pas le manger, il voulait juste le mordre ... mais toutes fois le discour du cerf l'avait convaincu ... enfin surtout ses andouillers plus que ses belles paroles.
Il était donc maintenant alongé sagement, enfin relativement sagement pour un loup garou car il était en train de machouiller le buisson et ecoutait fascinné le cri des bipedes bizarre. Il repeta en pensée ce qu'une fille repondait a l'autre

* non miaouuu le mééééttons pas Roaaaaouuuw daaaannss la confissssdance Miaou ! Il nouuuuss serrassse inoutileeess Miaou ! et puis il le connait miaou *

C'était vraiment étrange comme facon de communiquer !

* Oh un brin d'herbe *

Mais il fini par se lasser decouter les piallements et les miaulements des hommes; et des echardes plein la bouche il reprit son activité favorite : Morde. Il s'en prit d'abbord au calecon de Sirius qu'il finit de déchirer. Eh oui on vous avez dit que c'était la pleine lune ne soyez pas choqué. Mais ce dernier s'exclama soudain dans la langue des filles. Lunard était impressioné par les resources que cachait Patou, Il savait immiter l'aparence des Hommes aussi que leur dialecte, il etait vraiment admiratif du chien.

" Oh ! Rusard en tutu qui roule une pelle a Miss Teigne ! " ... " Et la ! Une moche qui roule un patin a Alec !! "

Il regarda dans la direction indiquée en frétillant de la queue et se redressa d'un bond.

* ousaousaousaousa !!!! Mordremordremordremodre !! gniarkgiark *


Il sautilla sur place et voulu allez rejoindre Patmol qui était redevenu normale. Mais James reussi a le retenir.

* Allez y, fuyeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeez !!!!!!! *

Mais Remus fuit dans le mauvais sens ... il partie sur les traces de Sirius et des deux filles. Bien decidé a attraper le PouikPouik de la fille.

* MordreMordre MordreMordre *

et il accéléra encore l'allure quand il vit que Sirirus avait des problemes. mais le loup s'empara encore un peu plus de son esprit et le chat l'interessa soudain beaucoup moins ... par contre les deux humaines lui semblait vraiment avoir bon gout.

_________________
* Mister Prefet Boule de Poil *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lunard21.skyrock.com
James Potter
Maraudeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 69
Amis : Lunard, Patmol & Queudver
Déteste : Servilo
Age : 16
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Lun 8 Juin - 22:05

* Mais arrête de bouger éspèce de crétin de cabot d'mes deux ! *

Ce à quoi Remus répondit :

* Hihihihihihihihiiiiiiii *

Sous-entendu: il rigole comme un crétin de cabot des deux de James. D'ailleurs celui-ci faisait de son mieux pour retenir la boule de poils derrière le buisson ... malheureusement quand on a des sabots et des cornes immenses c'est pas franchement simple. Le cerf suait à grosses gouttes et il avait la fesse à vif. Puis - oh miracle - Sirius parvint à détourner l'attention des deux filles.

* Allez y, fuyeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeez !!!!!!! *

* Enfin ! *

Non pas exactement ... Pour une fois Lunard compris la notion du verbe "fuir" sauf qu'il ne l'appliqua pas comme il fallait. Il sortit en trombe du buisson et courru après le chien, les filles et son fameux PouikPouik. Là ca devenait vraiment dangeureux, plus aucune pensées débiles n'émanaient de l'esprit de Lunard ce qui signifiait que le loup avait pris le dessus.

* Patmol méga problème ! *

James s'élança et - je vais faire un anachronisme monstrueux - remémorer vous la publicité pour 'Actifed Allergie' lorsque l'hyppopotame court après le guépard. Bin là ca fait la même chose: James poursuivit Remus et parvint à le rattraper en lui sautant dessus. Assis nonchalemment sur le loup qui en voyait désormais 36 chandelles, James tourna la tête vers le trio.

* Quoi, on joue à chat perché *

Le spectacle détourna un instant l'attention des filles ce qui permit à Sirius de s'échapper.

_________________
Un ami, rien qu'un ami, c'est aussi précieux qu'une vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen Wheeler
3émes Année
3émes Année
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 23
Amis : Alec Wheeler, Syl Vice
Déteste : les incultes a la divination
Age : 14 ans
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   Dim 14 Juin - 21:06

Maureen fut assez surprise en ce retournant de ne plus voir le jeune homme. Il avait du profiter de sa feinte pourri ( mais qui avait quand meme marchée a la grand honte de Maureen ) pour s'enfuir. Remarque cela vallait mieux, car Maureen n'aimait pas beacoup les nudistes. Surtout quand ceux ci était persuader de faire plaisir a la nature, alors que le spectacle etait plutot vomitif que plaisant. Elle pleignit les malheureseux divinités des bois qui devraient subir cette affreux spectacles.

Elle baissa les yeux et revit le chien noire de toute a l'heure. Décidement soit celui ci avait decidé de les narguers ... soit c'était un messager des Dieux le seul probleme était de savoir de quel coté étaient les dieux qui l'avait envoyé. Et malheuresement Maureen en s'incarnant en humaine avait perdu la capacité de voir l'ame des etres vivants. Toute fois le chien resemblait enormement a un sinistros meme si quand il se mit en position de jeu, cette impression ce dissipa. Le chien partit soudian en courant vers le lac fauchant Syl au passage.
Maureen cracha et essaya de le griffer mais sans succés.

Sans meme se concerté elles courerent après le chien et tenterent de l'attraper. Au moment ou elle y était presque un grand fracas se fit entendre derriere elles. Maureen se retourna et apercu un immense arbre qui n'était pas la quelque instant plutot. Elle entendit le chien d'éttaler.
Cette nuit était vraiment étrange, il fallait qu'elle medite a la symbolique de tout se presage pour savoir si leur quette était approuvée par les Dieu ou non. Elle posa sa main sur le bras de Syl et lui chuchotta.

" Miaou, viens partons allons chercher Alec miou qui est toujours en train de se contempler dans le lac et rentrons au chateau miaou ! Les dieux nous ont parler cette nuit, miaou mais leurs paroles n'est pas clair ! Miaou il me faut les comprendres pour savoir ce que nous devons faire "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pique nique Paisible au Clair de Lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pique nique Paisible au Clair de Lune
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» Pique-nique improvisé [ PV Nora & Irving]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ Friendship Beyond The Age ~ :: ° Dehors ° :: Le Parc-
Sauter vers: